Un bras mécanique pour "changer le quotidien des patients" à l'hôpital

Publié le 16/11/2018 - 16:01
Mis à jour le 16/11/2018 - 16:01

L'idée est venue d'Yves Ketterer, en situation de handicap depuis une dizaine d'années. Soignant puis patient, il a vu les deux aspects de l'univers hospitalier et en fait naître une idée qui a mûri cinq années. Il l'a ensuite présentée lors du Hacking Health 2017 et au showroom ouvert au public sur le site de Saint-Jacques en octobre 2018. Selon lui, cette invention "changerait le quotidien des patients" à l'hôpital…  

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

Tout le monde a déjà vu les tables à roulettes qui se trouvent dans les chambres d'hôpitaux. Elles sont un objet essentiel dans la prise en charge d'un patient. Elles ne sont pourtant "pas du tout pratiques" pour Yves Ketterer et "pas hygiéniques" : "les roues sont des nids à microbes", précise-t-il.

Pourquoi ? Il répond :"imaginez que vous êtes alité et que vous voulez manger quelque chose, boire un verre d'eau ou prendre votre ordinateur. Ce dernier se trouve sur la table à roulettes qui n'est pas toujours à côté de vous. Vous devez donc soit la tirer, si vous le pouvez, soit déranger une infirmière".

Autre point relevé par Yves, le gain de place grâce à la mise en place d'un bras mécanique : "si une personne pèse 110 kilos et qu'elle doit se lever, cela n'est vraiment pas pratique avec la table qui mesure un mètre et qui lui obstruera le passage".

La solution ? Un bras mécanique

L'appellation "bras mécanique" est à prendre au mot. En effet, c'est un bras articulé que le patient peut tirer directement depuis son lit et qui fait office de table. Le prototype a été réalisé à partir d'un bras de support dentaire "bricolé" avec l'aide de deux étudiants de l'ENSMM. Des ports USB sont intégrés ainsi qu'une lumière et un système de blocage du bras. "Cette fonction permet à un hémiplégique de le bloquer grâce à la pression d'un bouton", explique Yves. "Ce bras mécanique change la vie. Je ne comprends pas que cela n'existe toujours pas dans les hôpitaux".

Yves Ketterer recherche un industriel qui accepterait de développer le bras mécanique pour sa commercialisation.

Info +

Yves Ketterer a été primé par le pôle des Microtechniques de Besançon sur l'innovation (en santé) mécanique et électrique. Le pôle a ensuite pris en charge deux études de faisabilité du projet.

Pour contacter Yves Ketterer : yv.k@free.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.

Covid-19 : vers un allégement des mesures en Bourgogne-Franche-Comté ?

Un Conseil de défense se penchera prochainement sur une possible adaptation des restrictions liées au Covid-19 en fonction de l'évolution de l'épidémie dans chaque territoire alors qu'"on voit la situation s'améliorer", a indiqué dimanche 19 septembre 2021 le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur BFMTV. Au 20 septembre 2021, 34 départements (dont deux en Bourgogne Franche-Comté) sont déjà sous le seuil de 50 cas pour 100.000 habitants…

Le centre de vaccination de Micropolis réduit progressivement la voilure

À partir du 1er octobre 2021, le vaccinodrome de Besançon-Micropolis  sera ouvert trois jours et demi par semaine au lieu de sept actuellement. La réduction sera progressive. Principale nouveauté : à partir du vendredi 17 septembre 2021, les personnes sans rendez-vous peuvent désormais être reçues pour se faire vacciner.    

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Obligation vaccinale : où en sont les soignants en Bourgogne-Franche-Comté ?

En Bourgogne-Franche-Comté, on estime à environ 10 % le nombre soignants exerçant dans les différents centres de soins (hôpital, Ehpad…) et qui ne sont pas vaccinés. Concernant les professionnels exerçant en libéral, 96 % d'entre eux ont reçu au moins une dose dans la région.  Des chiffres très proches de la moyenne nationale.

Chutopolis : « jouer pour ne plus chuter »

La Fondation Arc-en-Ciel, gestionnaire d’établissements de soins, d’accueil et de service à la personne en Bourgogne Franche-Comté a développé un jeu de plateau destiné principalement aux centres de santé. Chutopolis est un outil pédagogique sur la prévention des chutes.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

Vaccination, accès aux soins, nouvelles aides… La Cpam du Doubs vous accompagne au quotidien

PUBLI-INFO • L’égalité d’accès aux soins est, avec la qualité des soins et la solidarité, l’un des 3 principes fondateurs de l’Assurance Maladie depuis 1945. C’est aussi la première de ses missions au quotidien : renforcer, dans chaque territoire, l’accès aux droits et le recours aux soins pour l’ensemble de ses assurés. Pour les accompagner au mieux, la Cpam du Doubs propose des aides afin de permettre à tous un accès au soin facilité. L'Assurance Maladie reste également très mobilisée pour maîtriser l'épidémie de Covid-19 en protégeant les plus fragiles.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.01
peu nuageux
le 21/09 à 12h00
Vent
4.26 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
2 %

Sondage