Un chercheur originaire de Besançon, "inventeur européen 2019" dans la Recherche

Publié le 21/06/2019 - 10:30
Mis à jour le 21/06/2019 - 10:20

Ce jeudi 20 juin 2019 avait lieu à Vienne l'un des plus grands rendez-vous de l’innovation en Europe organisé par l’Office européen des brevets. Jérôme Galon, chercheur originaire de Besançon, a remporté l'un des cinq prix prestigieux : l'inventeur européen 2019 dans la catégorie "Recherche".

Jérôme Galon ©Capture écran EPOfilms
Jérôme Galon ©Capture écran EPOfilms
PUBLICITÉ

Inventif et minutieux, Jérôme Galon travaille depuis 15 années sur son projet « Immunoscore ». Originaire de Besançon, celui qui est aujourd’hui le directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) vient d’être distingué par l’Office européen des brevets (OEB) pour son Immunoscore.

Prédire les risques de récidive des cancers

Ce test permet de prédire les risques de récidive chez les patients atteints de certains types de cancers. Ainsi, les médecins peuvent déterminer s’il présente un risque de récidive faible ou élevé, et cela même à un stade précoce de la maladie.  » C’est grâce à la liberté de recherche dont nous disposons à l’Inserm que j’ai pu me lancer dans ces travaux, de long terme, à une époque où peu de chercheurs s’intéressaient à l’immunologie des cancers « , souligne Jérôme Galon.

165 000 candidatures déposées

Grâce à cette innovation, les médecins gagneront du temps et seront plus précis dans leur diagnostic et dans leur dosage. Ce travail effectué sur de nombreuses années relève de l’exploit mais pas pour le directeur de l’Inserm qui préfère rester modeste. « Chaque année, 165 000 demandes de brevets sont déposées en Europe, je suis donc ravi de recevoir ce prix qui consacre plus de 15 ans de travail au laboratoire et qui n’est pas terminé pour autant », explique ce chercheur qui habite actuellement Paris.

Sur les 5 prix distribués, pour du recyclage du plastique, pour un diagnostic du cancer, pour des batteries rechargeables, pour de l’antifouling et pour des tests ADN, l’Inserm en remporte deux. Patricia Paterlini-Bréchot se voit titrée grâce à sa méthode de filtrage du sang. « Nous démontrons que la France est un pays avancé dans le domaine médical et surtout dans les recherches contre le cancer », conclut Jérôme Galon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.69
partiellement nuageux
le 17/07 à 3h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1015.95 hPa
Humidité
93 %

Sondage