Un "contrat courte durée" dans les haltes-garderies pour répondre aux besoins des familles

Publié le 28/08/2019 - 10:15
Mis à jour le 29/08/2019 - 15:40

C'est la rentrée dans les 14 crèches et haltes garderie de la Ville de Besançon. Nouveauté cette année :  le contrat courte durée pour l'accueil occasionnel dans les haltes-garderies afin de répondre à des besoins de quelques mois.

Avant cette rentrée, les familles pouvaient soit réserver un accueil à l'heure d'une semaine sur l'autre ou préférer un accueil régulier avec un contrat jusqu'à l'entrée en maternelle. Le 20 juin 2019, le conseil municipal a décidé de changer la formule en instaurant un contrat courte durée pour des parents ayant des besoins intermédiaires. Cela concernera au maximum 50 % des places de la halte-garderie pour garantir un volume suffisant d'un accueil à l'heure.

Ce nouveau type de contrat se base sur une période maximale de quatre mois renouvelables selon les demandes pour répondre à des besoins précis et propose deux demi-journées hebdomadaires avec une possibilité d'heures complémentaires selon les disponibilités.

"Ces contrats permettent à des familles de bénéficier de deux demi-journées d'accueil par semaine durant quatre mois" a expliqué Rosa Rebrab, conseillère municipale déléguée à la Petite enfance à la Ville de Besançon, lors d'une conférence de presse à la crèche des Époisses, un établissement ouvert en 1976 et qui a été rénové cette année.

"En étant à l'écoute des familles, nous nous sommes rendu compte qu'un certain nombre d'entre elles avaient vraiment besoin d'une sécurité lorsqu'elle s'engageait pour suivre des cours de français, pour passer le permis, pour suivre un traitement à l'hôpital ou aider un proche malade..."

Le "contrat courte durée" est proposé dans les établissements d'accueil de jeunes enfants suivants :

  • Clairs-Soleils
  • Époisses
  • Grette / Battant
  • Mégevand
  • Montrapon
  • Palente

Info +

  • En 2018, 1.448 enfants ont été accueillis dont 987 en accueil régulier.
  • 700 contrats d'accueil régulier chaque mois
  • 9,8 M€ de dépenses (2018)
  • 6,53 M€ de recettes (78 % CAF 21 % des familles)
  • 9 classes d'enfants de 2-3 ans avec ateliers de soutien à la parentalité (2019-2020)
  • 5 établissements sur 12 (hors halte-garderie), soit 40% des crèches accueillent les enfants avec le processus de couches lavables
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Éducation : pas de rassemblement prévu dans le Doubs ce jeudi

Plusieurs syndicats ont lancé un appel à la grève pour la journée ce jeudi 20 janvier 2022 dans les écoles, collèges et lycées après le mouvement d'ampleur de jeudi dernier, pour demander "des réponses fortes" face au "chaos" engendré par la crise sanitaire, et des investissements massifs dans l’éducation. Aucun rassemblement n’est organisé dans l’Académie excepté à Belfort où une manifestation est prévue à 17h00 Place Corbis.

Besançon : la Semaine olympique et paralympique s’adapte encore au contexte sanitaire

La Semaine Olympique et Paralympique 2022 se déroulera du 24 au 29 janvier 2022 à Besançon. Elle s’adresse aux enseignants ainsi qu’aux élèves de la maternelle à l’université, mais aussi aux athlètes et aux collectivités territoriales. Cet événement national a pour but de valoriser le sport, sensibiliser les pratiquants au maintien ou à la reprise d’une activité physique tout en mobilisant la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.92
peu nuageux
le 21/01 à 18h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
41 %

Sondage