Un dermatologue bisontin alerte sur les risques de détatouage par techniques dites "naturelles"

Publié le 02/04/2024 - 10:15
Mis à jour le 02/04/2024 - 10:51

Dans un communiqué du 29 mars 2024, le docteur Hervé Van Landuyt, dermatologue au CHU de Besançon, alerte les médecins esthéticiens et autres professionnels de l’esthétique sur les dangers du détatouage par des techniques inadaptées. 

 © DR
© DR

"Vous n’avez pas de laser adapté pour réaliser un détatouage de bonne qualité. Vos vendeurs de ‘’lasers’’vous mentent !" annonce d’emblée aux professionnels de l’esthétisme, le docteur Hervé Van Landuyt qui dit constater des "accidents de plus en plus graves et souvent irréversibles". 

Le dermatologue souhaite avant tout alerter sur les dangers du détatouage par les techniques, lasers et photos lampes flashs qu’il juge "inadaptés". Le risque ? Créer aux clients "une cicatrice définitive et irrécupérable" car selon le dermatologue, pour ‘’détruire’’ un tatouage avec des encres noires, "il n’y a qu’une méthode fiable et sure, les lasers Q-Switch". Ces lasers Q-Switch (nanoseconde) et Pico (picoseconde) sont selon lui, "les lasers les plus puissants du marché pour un détatouage sans cicatrice et définitif d’un tatouage avec des encres noires".

Une destruction plus difficile selon l'encres utilisée

Côté technique, "un laser épilatoire LP 1064" ne doit donc "pas être utilisé pour le détatouage" il faut selon lui, "un laser QS YAG 1064 ou un Picolaser". De même que le "traitement des encres rouges est aujourd’hui possible avec un petit risque d’hypochromie". La destruction des encres vertes et bleues est en revanche "plus difficile" et le dermatologue rappelle également qu’il faut être "docteur en médecine pour pratiquer ce type d’acte par laser".

Le docteur Van Landuyt rappelle ainsi à tous les tatoué(e)s la nécessité de bien "réfléchir avant et après".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau ”Mon Espace Santé”

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau régional "Mon Espace Santé" pour promouvoir le développement de solutions numériques en faveur d’un meilleur accès aux soins et d’une simplification de la prise en charge médicale pour tous, selon un communiqué de mardi 19 mars 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.89
nuageux
le 14/04 à 12h00
Vent
2.59 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
50 %