Alerte Témoin

Un gérant d'hôtel soupçonné d'avoir volontairement incendié son établissement à Chaux-Neuve

Publié le 11/12/2015 - 14:16
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:38

Un gérant d'hôtel de Chaux-Neuve dans le Haut-Doubs est soupçonné d'avoir provoqué l'incendie qui avait dévasté son établissement en septembre dans le but d'escroquer les assurances, a-t-on apprisde source judiciaire ce vendredi 11 décembre 2015. 

PUBLICITÉ

Situé sur le parcours de la course de ski de fond la Transjurassienne, l'hôtel avait été ravagé par les flammes dans la nuit du 12 au 13 septembre 2015 sans faire de blessé. Le gérant et son épouse avaient affirmé aux enquêteurs qu'ils étaient partis en vacances, mais l'enquête a montré que l'homme serait revenu dans la nuit pour mettre le feu à l'établissement, a-t-on précisé de même source. 

Après l'incendie, le gérant avait porté plainte en affirmant avoir été cambriolé. Une expertise incendie a permis de montrer que le feu n'était pas parti de manière inopinée, mais que deux départs de feu avaient eu lieu, à la fois dans la lingerie et dans les combles. Les gendarmes, soupçonnant le gérant, avaient placé ce dernier sous surveillance avant de le confondre. 

L'enquête a montré que le suspect, âgé de 44 ans, ne payait pas son loyer depuis plusieurs mois à la communauté de communes des Hauts du Doubs à laquelle appartenait l'hôtel, a-t-on précisé. Placé en garde à vue, le suspect aurait reconnu les faits reprochés. Poursuivi pour "incendie volontaire, tentative d'escroquerie aux assurances et dénonciation imaginaire", le gérant devait être déféré vendredi devant un magistrat du parquet de Besançon qui devait requérir son placement sous contrôle judiciaire. Il sera jugé en février devant le tribunal correctionnel de Besançon. Sa femme a été mise hors de cause. 

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Suspicion de destruction illégale de Lynx dans le Jura : des associations interrogent le Procureur de la République

Le 6 février 2020, un collectif d’associations* a décidé d’écrire un courrier au Procureur de la République de Lons-le-Saunier concernant l’affaire des ossements d’animaux découverts par des spéléologues dans le gouffre du Prévalot à Fontenu le 13 novembre 2019. Parmi les nombreux ossements retrouvés, un crâne aurait été identifié comme étant celui d’un lynx et présente plusieurs blessures évoquant fortement une destruction illégale. Une lettre a été envoyée au procureur de la République pour l'interroger sur l’existence d’une enquête judiciaire.

Quatre ans de prison pour Stan Maillaud, « gourou » d’un prétendu groupe antipédophile

Un ancien gendarme devenu "gourou" d'un groupuscule complotiste, qui projetait d'enlever à leur père des enfants menacés, selon lui, de pédophilie, a été condamné vendredi 31 janvier 2020 à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Saintes. Il avait été recherché en 2012 dans le Doubs après s'être enfui lors d'un contrôle de la gendarmerie.

Besançon : 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre du videur du Styl

Un homme de 26 ans a été condamné ce vendredi 18 janvier 2020 par la cour d'assises du Doubs à 15 ans de réclusion criminelle pour avoir mortellement poignardé un videur de discothèque qui avait refusé l'accès à l'un de ses amis, complice, qui a été condamné à 10 ans de réclusion. Quatre autres accusés, reconnus coupables de "complicité de meurtre", ont  écopé de peines allant de 3 à 8 ans de prison.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.09
légère pluie
le 21/02 à 3h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
89 %

Sondage