Un homme mordu par une chauve-souris atteinte de la rage

Publié le 08/08/2017 - 18:12
Mis à jour le 09/08/2017 - 09:29

Le 28 juillet 2017, un homme a été mordu par une chauve-souris affaiblie qu'il avait recueillie chez lui. Après analyse, les autorités suisses ont déclaré que l'animal était infecté par la rage.

capture_decran_2017-08-08_a_18.11.56.jpg
© pixabay CC0
PUBLICITÉ

Cet habitant du canton de Neuchâtel a découvert cette chauve-souris, une sérotonie commune. Alors qu’il souhaitait la remettre en liberté dans la soirée, il a été mordu à l’index par l’animal qui n’a pas pu s’envoler et qui est morte. C’est première  réapparition du diagnostic de rage de chauve-souris en Suisse depuis 2002.

L’homme a reçu un traitement antibiotique préventif contre la rage à l’hôpital de Neuchâtel. Après analyse le 2 août au centre suisse de la rage à Berne, il a été révélé que la chauve-souris était effectivement positive au virus de la rage.

Sur 941 chauves-souris testées en surveillance passive depuis 1976, trois d’une autre espèce (Myotis daubentoni), ont contrôlé positives en 1992, 1993 et 2002. « En cas de morsure par une chauve-souris, il faut systématiquement prendre contact avec son médecin traitant » indique l’agence de presse ATS. « Mais le canton de Neuchâtel se veut rassurant, la Suisse reste un pays très sûr en regard des risques de rage et la population n’est pas menacée…« 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.94
peu nuageux
le 24/07 à 6h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1016.58 hPa
Humidité
71 %

Sondage