Un hôtel Akena sur la zone de l'Échange de Chemaudin-et-Vaux

Publié le 26/06/2017 - 13:40
Mis à jour le 27/06/2017 - 11:12

L’établissement 3* de 60 chambres ouvrira ses portes dans le courant de l’été 2018 à quelques mètres de l’entrée de l’A 36. Un restaurant attenant devrait ouvrir dans la foulée…

Après des débuts timides, la zone de l'Échange à la sortie N° 3 de l'A 36 (entrée et sotie Besançon Ouest Panoise) devient de plus en plus attractive. Si sa vocation première reste industrielle, elle accueille aujourd'hui une quinzaine d'entreprises également tertiaires et artisanales. "Aujourd'hui, la zone de l'Échange concerne 450 emplois et ce sera à terme un millier d'emplois lorsque les 20 hectares restant sur les 60 ha de la zone seront commercialisés…" a indiqué Jean-Louis Fousseret, le président du Grand Besançon. Situé de l'autre côté de l'autoroute, cet espace de 20 ha pour 25 lots sera aménagé à partir de 2018.  Fin du chantier prévu en 2019.

En attendant, d'autres travaux démarrent à  proximité du siège de "Terre Comtoise", toute première structure à s'installer sur la zone en 2008. À quelques mètres, tout près du rond point avant d'accéder à l'autoroute A 36, la première pierre du futur "Hôtel Akena" a  officiellement été posée ce jeudi 22 juin 2017.

Le projet est porté par la société JPR Invest de Jean-Paul Robinet. "À l'origine, lorsque nous avons acquis le foncier il y a quatre ans, nous avions l'idée d'installer des bureaux, mais nous avions peu de demandes. Alors, après une étude de marché, nous avons décidé de nous orienter vers l'implantation d'un hôtel" explique-t-il. "Tout s'est concrétisé très vite en moins de trois mois suite à une rencontre avec la chaine d'Hôtels Akena. L'enveloppe de l'opération s'élève à 4 millions d'euros… "

Marc Plisson, à la tête des hôtels Akena , cherche en effet à se développer dans l'est de la France. "Nous comptons environ 35 établissements et n'avons qu'un seul hôtel dans l'est à Reims. Nous apportons la logistique informatique, le marketing, l'aide à la gestion, etc. Nous  proposerons un système de check-in et check-out automatisé via une application. La clé de votre chambre  sera sur votre smartphone…  "

60 chambres, une salle de fitness…

L'hôtel 3 * d'environ 1.800 m2 se veut "cosy et économique". Clôturé, il sera doté de 60 "grandes" chambres, d'espaces de réunion, d'une salle de fitness et d'un F3 de fonction pour le gérant. Un restaurant attenant de 500 m2 ouvrira à l'automne 2018. Les pourparlers sont en cours avec plusieurs chaines.

Avec les récentes implantations de B2L industrie (mécanique industrielle – 5 salariés), Mécano services (dépannage, remorquage, relevage – 8 salariés) et de GT2C (transport 2 fois par jour de marchandises et petit colis sur la région – 30 salariés), la zone de l'Échange poursuit progressivement, mais sûrement son développement. Reste un point noir : le nombre de places de stationnements. Située à proximité de l'autoroute, de nombreux automobilistes utilisent les places de parkings en journée pour faire du covoiturage. Difficile dans ces conditions de trouver une place. Le Grand Besançon dit réfléchir à cette problématique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.21
partiellement nuageux
le 19/06 à 15h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %