Un ibis chauve de la Citadelle de Besançon va retrouver ses congénères en Andalousie

Publié le 14/10/2022 - 17:14
Mis à jour le 14/10/2022 - 15:26

Un ibis chauve de la Citadelle de Besançon, né en 2022, est parti le 13 octobre pour être réintroduit en Espagne, aux côtés de jeunes ibis nés au zoo de Mulhouse, dans le cadre du projet de sauvegarde Proyecto eremita. Cet oiseau classé "en danger critique d’extinction" par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUC) va rejoindre une colonie vouée à être relâchée dans leur milieu naturel.

Un ibis chauve © David Lefranc
Un ibis chauve © David Lefranc

Lancé en 2004 par le ministère de l’environnement de la province d’Andalousie et confié aux ornithologues du parc zoologique de Jerez, Proyecto eremita ("Projet ibis chauve") vise à réintroduire dans son habitat naturel l’Ibis chauve. À partir de 2008, les parcs zoologiques français s’intègrent au projet en fournissant plusieurs couples d’oiseaux qui seront relâchés avec succès. 

Créer de nouvelles colonies

Depuis 1998, la Citadelle de Besançon accueille des ibis chauves et depuis 2000, ils s’y reproduisent. Parmi les 14 jeunes nés entre 2019 et 2022, huit ont été réintroduits l’année dernière dans leur milieu naturel et un va y être cette année. "Ces relâchers sont possibles grâce à la coordination entre le programme d’élevage européen et les zoos", explique la Citadelle. Et d'ajouter :"Ce programme permet la création de nouvelles colonies destinées à être relâchées et soutient l’existence de l’espèce dans la nature." 

En complément de l’opération, la Citadelle finance, grâce au fond de conservation, deux balises GPS qui permettront de suivre les déplacements des oiseaux et identifier les zones de nourrissage, les dortoirs ou les nouvelles colonies et mettre en place les mesures de protection qui s’imposent. 

Petit à petit...

Après un mois d’acclimatation au zoo de Jerez en Andalousie, la volière des ibis sera ouverte pour les laisser s’envoler. Dans un premier temps, ils seront nourris à proximité par les équipes du zoo et pourront rencontrer d’autres ibis sauvages afin de s’acclimater à la survie en milieu naturel. Petit à petit, selon leurs capacités d’adaptation, les ibis seront relâchés dispersés et établiront leurs colonies dans les endroits propices. 

Depuis la création du projet, plus de 400 oiseaux ont été réintroduits et on observe une population viable in situ avec des jeunes nés de couples provenant eux de zoos.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.27
couvert
le 29/02 à 0h00
Vent
0.55 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
88 %