Un négociant en vins arrêté en Suisse

Publié le 13/06/2014 - 08:06
Mis à jour le 13/06/2014 - 08:07

Quatre personnes, dont Dominique Giroud, un des plus gros producteurs et négociants en vin du canton du Valais, ont été arrêtés ce 11 juin. Ils ont été interrogés en qualité « de prévenus pour soustraction de données principalement », un crime passible de 5 ans de prison.

 ©
©

En plein scandale

Les quatre suspects ont été interrogés jeudi par le procureur général du canton de Genève. À l'issue des audiences, ils ont été placé en détention provisoire. Dominique Giroud est impliqué dans un scandale depuis quelque temps dans le canton du Valais.

Le négociant est soupçonné d'avoir effectué des faux dans les titres pour échapper à l'impôt. Il aurait également fabriqué son vin vendu comme vin suisse, avec des coupes illégales. À la tête d'un empire aujourd'hui, il a notamment fait bâtir une cave à l'allure de château aux abords de la ville de Sion, chef-lieu du canton du Valais.

En novembre 2013, le fisc fédéral lui aurait réclamé 9,54 millions de francs suisses
(7,95 millions d'euros) d'arriérés d'impôts. Le journal Le Matin Dimanche a découvert qu'il aurait engagé deux détectives privés pour pister un enquêteur du fisc fédéral suisse. Le négociant aurait aussi demandé à un haker d'espionner les ordinateurs de journalistes. Ces derniers, impliqués dans l'affaire, ont donc également été arrêtés.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Après Camaïeu, les magasins Go Sport pourraient également fermer...

Le parquet de Grenoble a convoqué la direction de Go Sport le 19 décembre pour en savoir plus sur la situation financière du distributeur spécialisé dans le sport, propriété du même actionnaire que Camaïeu, Hermione People and Brands (HPB), alors que les représentants de salariés s'inquiètent, a appris l'AFP lundi 5 décembre 2022. Trois magasins Go Sport sont installés en Franche-Comté dont un à Besançon, et deux en Bourgogne.

Covid-19 : le radiologue et sénateur de Côte-d’Or Alain Houpert fait appel de sa suspension après avoir

Le radiologue Alain Houpert, également sénateur LR de Côte-d'Or, a annoncé lundi 5 décembre 2022 faire appel de sa suspension par l'Ordre des médecins, pour "fautes déontologiques", après avoir notamment défendu un traitement à base de miel, de vitamine D et d'hydroxychloroquine contre le Covid-19.

Statue de Victor Hugo vandalisée : l’un des auteurs explique que " la couleur de peau n’était pas respectée "

Ce vendredi 25 novembre, le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux a convié la presse à la bibliothèque du palais de justice, suite aux dégradations commises ces derniers jours sur les statues de Victor Hugo et de "L’homme et l’enfant" pour évoquer l’interpellation de deux suspects.

Un ancien responsable de l’aumônerie universitaire de Besançon confesse des " gestes déplacés " envers une jeune femme

Aujourd’hui âgé de 81 ans et en retraite, Mgr Jean-Pierre Grallet, ancien archevêque de Strasbourg, ancien responsable de l’aumônerie universitaire de Besançon, a reconnu avoir eu des "gestes déplacés" envers une jeune femme majeure en 1985. Une enquête est ouverte par la justice pénale et la justice canonique.

Blanchiment lié à l’acquisition d’un château : l’accusé nie s’être fait passer pour mort

Une arrivée "rocambolesque" en France et une mémoire parfois sélective : le principal prévenu dans l'affaire de blanchiment liée à l'achat du château de la Rochepot, en Côte-d'Or, s'est expliqué durant la deuxième journée d'audience, tentant de se défausser sur ses co-prévenus et de brouiller les pistes, mardi 8 novembre à Nancy.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.62
couvert
le 09/12 à 3h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
94 %