Un scanner spectral pour les urgences de l'hôpital de Besançon

Publié le 15/11/2021 - 17:43
Mis à jour le 18/11/2021 - 11:39

Le CHU est le premier établissement public de Bourgogne-Franche-Comté à être équipé de cette technique d’imagerie pour son secteur des urgences. Montant de l’investissement : 1,2 M€.

On dénombre moins d’une dizaine d’établissements de santé en France disposant actuellement d’un scanner spectral de ce type.

Le scanner spectral est capable d’émettre des rayons X selon plusieurs niveaux d’énergie. Les tissus humains répondent différemment à ce type d'énergie qui les traverse. Il est possible lors de l'examen de discerner les structures osseuses, les vaisseaux, les tissus mous, etc.

Quels bénéfices ?

L’imagerie spectrale facilite des diagnostics plus précis et précoces, déterminants dans un contexte d’urgence.

"Une analyse "multiénergies" pour chaque examen, des temps d’expositions réduits, moins de produit de contraste injecté et une amélioration de la pertinence diagnostique font de cette nouvelle technologie un véritable atout dans la prise en charge des patients" explique la direction de l'hôpital de Besançon qui vient d'investir dans un nouveau scanner dit "spectral" pour son secteur d’imagerie des urgences afin de faire bénéficier à aux patients "d’une prise en charge radiologique personnalisée de qualité et innovante".

Le CHU de Besançon se félicite donc de cette acquisition. Une première en Bourgogne-Franche-Comté et en complémentarité avec les scanners déjà présents. Le coût global de l'investissement entre le matériel, son installation et les travaux de la salle est de 1,2 M€.

Données d'analyses en couleur

Ce nouveau scanner permet d’aller au-delà d’une simple visualisation en niveaux de gris de la densité des tissus et d’accéder à de nouvelles données cartographiques en couleur permettant par exemple de repérer plus facilement les embolies pulmonaires, les zones d’ischémie cérébrale lors d’un AVC ou encore un infarctus myocardique ou viscéral.

© CHU Besançon

"Cet outil permet donc de s’affranchir de deux acquisitions au scanner, avec et sans produit de contraste". CHU de Besançon

Pour étudier les images et les reconstructions de ce nouveau scanner spectral, une salle d’interprétation a été aménagée au calme pour apporter plus de confort de travail aux radiologues hospitaliers et internes de radiologie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire : les dermatologues francs-comtois prônent un “retour du bon sens”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé pour le Nord-Franche-Comté

Les professionnels du territoire, la direction territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté ont signé officiellement ce mardi 28 mai 2024 le projet de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé. Le Nord-Franche-Comté est "désormais intégralement couvert par ces nouveaux modèles d’organisation des soins" précise l’ARS dans son communiqué.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.29
ciel dégagé
le 13/06 à 12h00
Vent
3.16 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
48 %