Une augmentation de la taxe d'habitation dans "55 communes de plus de 10.000 habitants"

Publié le 13/10/2018 - 20:30
Mis à jour le 13/10/2018 - 20:30

Dans un entretien au Figaro le 11 octobre 2018, le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérard Darmanin s’est expliqué sur la hausse de la taxe d’habitation pour certains contribuables, alors qu’entre en vigueur l’exonération partielle pour d’autres.

Pour certains, elle disparaît progressivement, mais pour d'autres, elle augmente de façon significative. Jeudi 11 octobre, Gérald Darmanin est revenu sur cette disparité dans le paiement de la taxe d'habitation. "Seules 55 communes de plus de 10.000 habitants ont voté des augmentations de taxe d'habitation. C'est le cas de Chantilly, Rambouillet ou Sceaux par exemple", a-t-il expliqué au Figaro. "À ces quelques exceptions près, nous saluons la responsabilité des élus locaux qui n'ont pas augmenté les impôts de leurs habitants."

Plus d'une ville sur six ont augmenté leur taxe d'habitation en 2018

Selon le Figaro, ce sont au total plus de 6.000 communes françaises - soit plus d'une ville sur six - qui ont augmenté leur taxe d'habitation en 2018. "C'est moins que l'année dernière : en 2017, la taxe d'habitation avait progressé dans 7.300 communes, en moyenne de 0,73 point. Cette année, l'augmentation moyenne s'élève à 0,49 point", a commenté le ministre et ex-maire de Tourcoing.

"Nous avons laissé aux communes la liberté de fixer leur taux, comme les maires le demandaient. Il est important de préserver la liberté des élus locaux de voter les taux. Notre politique est de baisser les impôts, nous le faisons. Chacun peut le constater. Et nous baissons la taxe d'habitation des Français les plus modestes. Nous sommes le gouvernement des classes populaires et moyennes", a-t-il ajouté.

La baisse de 30% de la taxe d'habitation est une des mesures-phare du gouvernement Macron. Mais alors que les avis commencent à arriver dans les boîtes aux lettres, des contribuables ont partagé ces derniers jours sur les réseaux sociaux leur désagréable surprise en constatant une augmentation de cet impôt.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Salon Cap vers l’Emploi le 30 septembre à Besançon : plus de 1.000 postes à pourvoir !

PUBLI-INFO • Grand Besançon Métropole organise depuis plusieurs années, des évènements en faveur de l’emploi tels que les Rendez-vous de l’emploi au Palais des Sports. Cette année, l’événement change de nom et de lieu et se déroulera vendredi 30 septembre à Microplis : Cap vers l’emploi.  À cette occasion, les personnes en recherche d’emploi pourront rencontrer des entreprises qui recrutent sur le territoire. Plus de 1.000 offres d’emploi seront proposées.

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Sondage – Avez-vous rallumé le chauffage ?

Depuis le week-end dernier, les températures se sont rafraichies, les pulls, manteaux et chaussettes ont faire leur retour dans les rues en Bourgogne Franche-Comté. Et à la maison, les plus frileux ont peut-être été tentés de remettre le chauffage, la cheminée, le poêle… ou pas. Et vous, avez-vous rallumé le chauffage ? C’est notre sondage de la semaine.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Responsabilité sociétale et environnementale : 70 entreprises seront récompensées en Bourgogne Franche-Comté

Le Mouvement Français pour la Qualité, en partenariat avec la Région et la CCI Bourgogne Franche-Comté, organise le Forum Responsabilité Sociétale des Entreprises 2022 le 7 octobre à Besançon. Un événement pour permettre aux entreprises engagées du territoire d’être récompensées pour leurs bonnes pratiques.

L’essentiel des droits de retraite en cas de veuvage : 6 choses à savoir…

PUBLI-INFO • En cas de décès de mon conjoint ou de mon ex-conjoint, quelles sont les prestations dont je bénéficier ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Si vous avez plus de 55 ans, vous êtes peut-être éligible à la retraite de réversion et si vous avez moins de 55 ans, à l'allocation de veuvage. La Carsat Bourgogne-Franche-Comté vous guide au cours de cette période difficile.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.63
légère pluie
le 27/09 à 12h00
Vent
6.17 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
79 %

Sondage