Une fiche de paie simplifiée testée dès le 1er janvier

Publié le 03/12/2014 - 16:59
Mis à jour le 03/12/2014 - 16:59

Un bulletin de paie simplifié sera testé à partir du 1er janvier par des entreprises « volontaires », puis généralisé début 2016 après un deuxième train de simplification, ont annoncé mercredi François Rebsamen (Travail) et Marisol Touraine (Affaires sociales) en conseil des ministres. Le « chantier de simplification de la fiche de paie » s’effectuera « par étapes », selon le compte-rendu du conseil.

 ©
©

Première étape "dès le 1er janvier 2015": "un modèle de fiche de paie simplifiée" sera "testé par des entreprises volontaires". Cette première mouture allègera les "mentions associées aux prélèvements des employeurs" avec, à la clef, une "réduction très significative du nombre de lignes du bulletin de paie, sans nuire à l'information des salariés".

Seconde étape "au cours de l'année 2015": un "second train de simplifications" s'attaquera aux "mentions relatives aux prélèvements salariaux, aux organismes collecteurs, au décompte des congés et au droit à formation".

Objectif: "un déploiement dans toutes les entreprises au 1er janvier 2016"

Selon le compte-rendu, ces évolutions se feront en concertation avec "l'ensemble des acteurs de la simplification du bulletin de paie: partenaires sociaux, principales fédérations professionnelles, experts comptables, utilisateurs des bulletins de paie et comité de normalisation des données sociales". La mesure répond à un "double objectif d'intelligibilité pour le salarié et de facilitation de la vie quotidienne de l'entreprise".

Actuellement, "l'empilement des mentions sur les bulletins de paie et l'accumulation des lignes patronales ne permet plus au salarié de comprendre les informations qui lui sont destinées", estime le gouvernement, qui regrette, en outre, que les "mesures d'abaissement du coût du travail (allègements généraux, CICE)" ne figurent pas sur les fiches actuelles.

Outre la nouvelle fiche de paie, "la gestion de la paie sera radicalement simplifiée grâce au déploiement de la déclaration sociale nominative au 1er janvier 2016". Il s'agira d'une "transmission unique, entièrement dématérialisée", qui "se substituera à la quasi-totalité des déclarations sociales et permettra de réduire de 75% les informations demandées aux entreprises".

Selon le gouvernement, cette réforme permettra aux entreprises d'"économiser du temps" mais surtout de l'argent: "le gain potentiel est ainsi estimé à huit euros par mois et par salarié pour chaque entreprise, soit un potentiel d'économies de 1,6 milliard d'euros chaque année".

La fiche de paie simplifiée faisait partie des 50 premières mesures de simplification dévoilées mi-avril par le Conseil de la simplification pour les entreprises.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.23
couvert
le 20/05 à 0h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
94 %