Une intrusion d'une quarantaine de militants écologistes à la centrale de Fessenheim

Publié le 18/03/2014 - 09:28
Mis à jour le 18/03/2014 - 17:11

La quarantaine de militants de Greenpeace, de "14 nationalités différentes", s'est introduite vers 5h30 au sein de la centrale nuclaire de Fessenheim face au "risque que fait courir le nucléaire français à l’Europe entière". Une vingtaine de militants ont été interpellés, une quinzaine sont toujours sur le toit. Une action que Greenpeace a retransmis en direct sur les réseaux sociaux…

fessenheim.jpg
© greenpeace
PUBLICITÉ

Les gendarmes ont interpellé mardi matin une vingtaine de militants écologistes entrés dans le site de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) mais une quinzaine d’entre eux se trouvent toujours sur le toit du bâtiment réacteur, a déclaré à  le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

En tout, « une quarantaine d’individus » sont entrés dans le site, a affirmé Pierre-Henry Brandet. « Ils ont été immédiatement détectés, et identifiés comme étant des militants écologistes menant une action exclusivement médiatique« , a-t-il ajouté.

Greenpeace a décidé de faire suivre son action en direct (voir ci-dessous)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Alors que la Préfecture du Doubs plaçait la semaine dernière le département en sécheresse alerte niveau 1 impliquant des mesures de restriction ou d'interdiction des usages de l'eau. La nappe phréatique alimentant les usagers du territoire du Grand Pontarlier entre également en niveau d'alerte ce 18 juillet 2019.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.66
peu nuageux
le 22/07 à 0h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1024.33 hPa
Humidité
92 %

Sondage