Une Maison des usagers au CHRU de Besançon

Publié le 01/07/2013 - 18:43
Mis à jour le 02/07/2013 - 13:30

La Maison des usagers du CHRU de Besançon a ouvert ses portes ce lundi 1er juillet 2013 à l’occasion de la journée annuelle d’information aux associations d’usagers. Trait d’union entre les usagers et l’hôpital, elle vise à améliorer la qualité de l’accueil et de la prise en charge des patients et de leurs proches au CHRU.

2013-07-01-maison_usagers_chru.jpg
M. Barberousse, directeur général du CHRU, Mme Pacaud-Tricot, Direction des projets, des coopérations, des relations avec les usagers et de la qualité (DPCRUQ) du CHRU et certains bénévoles ©chru

trait d’union entre les usagers et l’hôpital

PUBLICITÉ

Située dans le hall de l’hôpital Jean Minjoz à proximité de la bibliothèque des malades, la Maison des usagers est animée par les bénévoles des associations d’usagers intervenant à l’hôpital, qui se relaieront selon un planning de permanences hebdomadaires. Il ne s’agit pas d’une « maison » à proprement parlé, mais d’un espace d’accueil, d’écoute et d’échanges où ceux-ci peuvent recevoir des patients et leur proche, sur rendez-vous ou de manière spontanée. Les patients et leurs familles pourront ainsi s’informer sur leurs droits, le parcours du malade à l’hôpital et en ville, les personnes ressources, les possibilités pour aider un proche…

Onze associations

A ce jour, onze associations interviennent, chacune disposant d’un temps de permanence dédié :

  • le CISS (Collectif inter associatif sur la santé),
  • FC Parkinson,
  • l’Association victimes et citoyens,
  • Gougerot Sjögren (maladie rare),
  • Alliance Maladies Rares,
  • Transhépate,
  • Ecoute-Jalmav,
  • la Ligue contre le cancer,
  • l’Association des insuffisants respiratoires de Franche-Comté,
  • l’URILCO (Association des stomisés de Franche-Comté),
  • l’ARUCAH (Association des représentants d’usagers).

Un temps de permanence sera spécifiquement réservé aux représentants des usagers membres de la Commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQPC) qui ont pour mission de veiller au respect des droits des patients dans les domaines notamment au droit à l’information, à la confidentialité, à la dignité et à l’accès à leur dossier médical. Ils sont en mesure d’orienter les patients, en cas de réclamation, vers les voies de recours adaptés.

L’usager acteur de sa propre santé

La CHRU rappelle que « l’installation progressive d’une maison des usagers dans les établissements de santé fait suite aux objectifs de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé qui a posé les fondements d’une véritable démocratie sanitaire. Elle confère à l’usager les droits qui contribuent à le rendre acteur de sa propre santé.« 

Légende de la photo (de gauche à droite) : M. Barberousse, Directeur général du CHRU, M. Defrasne, Association Transhépate, Mme Laurençon, Ligue contre le cancer, M. Vergon, Le Liseron, M. Magnin-Feysot, ARUCAH, Mme Pacaud-Tricot, Direction des projets, des coopérations, des relations avec les usagers et de la qualité (DPCRUQ) du CHRU.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.87
légère pluie
le 17/10 à 15h00
Vent
3.622 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
96 %

Sondage