Alerte Témoin

Une marche contre un salon pas comme les autres...

Publié le 10/06/2016 - 07:01
Mis à jour le 10/06/2016 - 07:01

Ce samedi 11 juin 2016 à l’initiative du Mouvement de la Paix, de nombreuses associations se mobilisent pour dénoncer le plus grand salon de l’armement du monde qui se tient à Paris du 13 au 17 juin 2016. A Besançon, une marche pour la Paix est prévue à 14h30 devant le Monument aux fusillés pour dire "non" à cet évènement.

image.jpg
Mouvement de la paix © Mouvement de la paix

Tous les deux ans, la France organise le plus grand salon mondial de l’armement, Eurosatory, au parc des expositions à Paris. Plus de 1 500 exposants vendent leurs armes les plus modernes, les plus "meurtrières" à 172 représentants venus du monde entier : Syrie, Israël, Afghanistan ou Chine…

Pour dénoncer ce salon international de défense et de sécurité, à l’initiative du Mouvement de la paix, une vingtaine d’associations de Besançon organise une marche pour la Paix ce samedi 11 juin à 14h30 devant le Monument aux Fusillés de la ville comtoise. Pour Jean-Pierre Rougeot, représentant local pour Pax Christi, il est important de dire non : "on veut que les gens qui viendront à ce salon sachent que nous ne sommes pas d’accord. Un salon comme les autres qui vend des marchandises qui ne sont pas comme les autres".

Pour les associations présentes lors de cette marche pour la paix Eurosatory "est quelque chose qui intellectuellement est assez révoltant". Le représentant de Pax Christi rappelle que "si ce salon a lieu c’est parce qu’il se déroule dans une grande indifférence de la population". Cette marche pour la paix permet, selon lui de mobiliser l’opinion public et il croit "à la force l’opinion public".

Les associations participantes :

ACCMA, Action pour le désarmement nucléaire, A la rencontre de Germaine Tillion, APIC, ATTAC, CCFD Terre- Solidaire, CDDLE, CIMADE, La Vie Nouvelle, LDH, Mouvement de la paix, MRAP, Palestine Amitié, Pax Christi, Poursuivre, Terre des Hommes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.35
    partiellement nuageux
    le 09/08 à 21h00
    Vent
    1.21 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    57 %

    Sondage