Une militante du Doubs devant la justice pour son action à la ferme-usine des 1000 vaches

Publié le 14/10/2014 - 13:47
Mis à jour le 14/10/2014 - 13:47

En mai dernier, des militants de la Confédération paysanne se sont saisis de pièces de la salle de traite de la ferme-usine des 1000 vaches, près d’Abbeville dans la Somme. Une militante du Doubs est convoquée devant le tribunal d’Amiens ce 28 octobre, pour cette action.

Mobilisation

Avec 8 autres militants, elle est poursuivie pour refus de prélèvement d'ADN, dégradation en réunion et incitation à la dégradation en réunion. Ils risquent de la prison et jusqu’à 375 000 € d’amende. La Confédération précise pourtant dans un communiqué que l'"action s’est déroulée sans violence ni destruction de biens. Les militants ont déposé ce qu’ils ont démonté au ministère de l’agriculture le jour même (comme ils l’avaient prévu) : par cette action symbolique ils demandaient au ministre d’ouvrir sur ce sujet, un débat public et parlementaire."

Des actions de soutien sont organisées devant le tribunal en faveur de ces militants, injustement poursuivis selon la Confédération. "Ce procès est l'illustration d'une société malade où l'intérêt public laisse la place à des intérêts privés, dictés par la recherche de profit. La désobéissance civique est la seule réponse quand les dés sont pipés."

Des bus seront affrétés au départ de Besançon pur se rendre sur place, avec différents arrêts dans le Jura et le Doubs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Fromagerie Mulin : le juge des référés maintient la consignation d’1.5 million d’euros

Le 22 novembre 2023, la société Mulin a demandé au tribunal l'annulation de l'arrêté préfectoral la rendant redevable d'une somme d'1.5 million d'euros consignée et destinée à financer la mise aux normes de sa station d'épuration. Le tribunal administratif de Besançon a finalement tranché et ne s'opposera pas à l'arrêté.

Tribunal de commerce : “Cette année, je suis un président malheureux, inquiet et en colère”

Jeudi 25 janvier 2024, Pierre-André Dubreuil, président du tribunal de commerce, a effectué un bilan de l’année 2023 mais a également exprimé son mécontentement suite à un article du code de commerce, obligeant deux juges à quitter leurs fonctions… Lors de cette audience solennelle de rentrée judiciaire du tribunal de commerce, deux nouveaux juges ont donc été installés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.04
couvert
le 21/02 à 6h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %