Une section du 13e Régiment du génie en mission prioritaire à Beyrouth

Publié le 28/10/2020 - 14:32
Mis à jour le 28/10/2020 - 10:59

Une section du 13e Régiment du génie, engagée dans le Sud-Liban depuis juillet sous mandat de l'ONU dans le cadre de l'opération Daman, est mobilisée à Beyrouth suite à l'explosion dévastatrice survenue le 4 août dernier.

Aux côtés d'autres sapeurs de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), les sapeurs du 13e Régiment du génie ont reçu pour mission de désobstruer le centre-ville en collaboration avec la direction générale des antiquités et l'ONG Blue shield, et le port de la capitale en appui d'un bataillon du génie de l'armée libanaise.

Un premier groupe, directement déployé dans le centre-ville, œuvre en coordination avec des militaires indonésiens de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban au dégagement de rues pour permettre le retour des habitants. "Ils sont particulièrement bien accueillis par la population qui n'a de cesse de leur offrir café, nourriture et encouragements", précise la cellule de communication du 13e régiment du génie à Valdahon.

Sur le port, deux autres groupes de sapeurs de Leclerc, renforcés par des militaires chinois, vietnamiens et indonésiens de la FINUL s'attellent conjointement au dégagement de cette zone particulièrement meurtrie, afin de permettre au plus vite sa remise en fonction.

Dans le cadre de l'opération Daman, près de 700 militaires français et une compagnie d'infanterie finlandaise contribuent à la force intérimaire des Nations Unis au Liban (FINUL) en armant une partie de son état-major et la Force de l'opération. Cette unité d'intervention de la FINUL réalise ses missions sur l'ensemble de la zone du Sud-Liban en étroite coopération avec les forces armées libanaises.

Le 13e régiment du génie

Le 13e RG est un régiment du génie blindé qui a pour mission de faciliter l'engagement des troupes au contact de l'adversaire. Directement engagé à l'avant, en appui de la progression, il apporte son expertise en génie du combat et participe à s'emparer d'objectifs et à sécuriser des zones.

Il réalise ses missions par différents moyens :

  • Ouverture d'itinéraires piégés pour sécuriser la progression des troupes ;
  • Mise en œuvre de ponts fixes ou mobiles ;
  • Aménagement de zones d'implantation protégées, pour l'installation de postes de commandement, d'unités ou de combat ;
  • Déminage et dépollution de zones à risques pyrotechniques.

1 Commentaire

Hier soir, monsieur le maire de Tende (village ravagé il y a plus de 10 jours par les crues) se plaignait que rien n'est fait pour rompre leur isolement routier !!! Pas de moyens disponibles sur le territoire national ?
Publié le 28 octobre 2020 à 17h07 par • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.12
légère pluie
le 20/09 à 18h00
Vent
0.6 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %

Sondage