Une trentaine d'infirmières scolaires en colère devant le rectorat à Besançon

Publié le 23/03/2022 - 09:22
Mis à jour le 23/03/2022 - 09:21

Une trentaine d’infirmières scolaires de Franche-Comté en colère ont manifesté ce mardi 22 mars devant le rectorat à Besançon pour demander des moyens supplémentaires pour répondre aux besoins des élèves.

 © SNICS-FSU
© SNICS-FSU

Les infirmières demandent un plan d'urgence pour les infirmières de l'Education nationale. "A l'audience, Madame la Rectrice nouvellement nommée n'est même pas venue nous saluer", souligne le SNICS, syndicat majoritaire des infirmier(e)s de l'Éducation nationale. "Que de mépris alors que les élèves attendent de pouvoir bénéficier de nos consultations libres d'accès, gratuites, confidentielles et professionnelles !"

Déterminées, les infirmières en colère affirment qu'elles ne "lâcheront rien" pour "obtenir des créations de poste, de la justice et de l'égalité dans le traitement des personnes. Nous obtiendrons une vraie reconnaissance de notre spécialité à l'Education nationale et un salaire à la hauteur de nos responsabilités en catégorie A."

Enfin, le SNICS se dit contre "la décentralisation et la création d'un service, c'est au service des élèves que nous sommes."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.01
légère pluie
le 12/07 à 18h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
89 %