Université de Franche-Comté : dans le quotidien des étudiants en situation de handicap…

Publié le 12/10/2017 - 09:48
Mis à jour le 13/10/2017 - 11:33

Une journée de travail sur le handicap s'est déroulée mercredi 11 octobre 2017 sur le campus de la Bouloie à Besançon. Objectifs : connaître les obstacles des personnes en situation de handicap pour améliorer leur quotidien. À l'Université de Franche-Comté, environ 350 étudiants et près de 250 enseignants sont en situation de handicap

Des portes trop étroites, des salles de cours non équipées de boucles auditives, des escaliers pour accéder aux salles, etc. Les étudiants et les enseignants en situation de handicap doivent réaliser des parcours semés d'embuches malgré des efforts et des aménagements réalisés ces dernières années. Ce mercredi, quelques étudiants valides se sont déplacés pendant près de trois heures en fauteuil roulant dans l'enceinte du campus de la Bouloie. De la Maison de l'Etudiant, en passant par l'esplanade du restaurant universitaire, ils se sont rendus sur les terrains de sport de la section Staps pour faire un match de rugby fauteuil. Durant le parcours, les personnes valides ont véritablement découvert les obstacles auxquels les personnes en situation de handicap ont à faire au quotidien...

Comment les personnes en situation de handicap peuvent-elles circuler dans l'Université de Franche-Comté ?

Pendant que des étudiants découvraient la vie en fauteuil roulant, dans le cadre de cette journée de travail, Cyril Billod et Aiman Dilou, tous les deux vice-présidents Étudiants, ont reçu des acteurs tels que des experts d'associations en Franche-Comté, des représentants du CROUS, de la Ville de Besançon et du Grand Besançon, du Rectorat et de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

L'objectif est de "coordonner et communiquer sur les actions dans le secteur", précise Cyril Billod, et se poser la question de "comment les personnes en situation de handicap peuvent-elles circuler dans l'Université de Franche-Comté"

"Un vrai dynamisme depuis 5 ans" 

Avant que la loi sur l'accessibilité ne soit promulguée en France, l'Université de Franche-Comté avait pris les devants. D'une part, il y a une vingtaine d'années, le directeur du patrimoine de l'université avait une réflexion sur l'accessibilité. D'autre part, "depuis 5 ans, il y a une réelle évolution, un vrai dynamisme qui ont été constatés par des étudiants en situation de handicap", souligne Cyril Billod. 

De prochains aménagements ? 

Oui, les prochains aménagements déjà budgétés pourraient être installés d'ici ces sept prochaines années tels que :

  • Le rehaussement de certaines portes,
  • Le revêtement de certains sols,
  • D'autres ascenseurs,
  • Des dénivelés qui n'excèdent pas 4%
  • Etc.

Pour Aiman Dilou, il s'agit d'"aider l'étudiant à vivre sa vie d'étudiant". 

Des aménagements pas forcément connus des personnes en situation de handicap… 

L'un des vice-présidents, Aiman Dilou, précise que des aménagements réalisés depuis un certain temps ne sont pas utilisés par les personnes concernées. Par exemple, un parking à la Fac de Droit réservé aux personnes à mobilité réduite est quasiment vide en permanence. Pourquoi ? "Il n'y a pas de signalisation, donc les personnes ne sont pas au courant", observe-t-il. C'est le cas pour quelques autres points d'accès qui pourraient faciliter le quotidien des étudiants et des enseignants qui en ont besoin.

L'installation d'une signalétique fait donc partie des prochains projets.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Rentrée 2021 : des animations organisées ce jeudi pour accueillir les étudiants à Besançon

Un parcours culturel proposé à 19h00 à la gare d'eau • 24.000 étudiants vont circuler tout au long de l’année sur le site de l’université de Besançon. C’est pourquoi, une nouvelle édition de "Bienvenue aux étudiants" était organisée ce jeudi 16 septembre sur le campus de la Bouloie. L’occasion pour les étudiants de se retrouver, d’échanger et de faire de bonnes affaires…

Covid-19 : « un peu plus de 3.000 » classes fermées en France, a indiqué Jean-Michel Blanquer

Au total, "un peu plus de 3.000" classes sont fermées en France à cause de l'épidémie de Covid-19, un chiffre qui représente à peine 0,5 % des 540.000 classes du pays mais progresse de façon exponentielle, a annoncé Jean-Michel Blanquer. Concernant la Franche-Comté, le Rectorat devrait donner les chiffres d’ici la fin de la semaine, nous a-t-on précisé ce lundi 13 septembre 2021.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.25
couvert
le 20/09 à 12h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
100 %

Sondage