Victorieuse en Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay appelle à la reconstruction de la gauche

Publié le 13/12/2015 - 21:56
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:00

La présidente sortante du conseil régional de Franche-Comté a appelé à "reconstruire la gauche" après avoir revendiqué ce dimanche 13 décembre 2015 la victoire aux régionales en Bourgogne-Franche-Comté. Avec 34,68% des voix, Marie-Guite Dufay l'emporte devant le candidat UDI -LR François Sauvadet (32,89%) et la FN Sophie Montel (32,44%). Les socialistes emportent donc la région d'une très courte tête avec 51 sièges (sur les 100) du futur conseil régional Bourgogne-Franche-Comté. 

dsc_9056.jpg
©

En préfecture de Dijon, Marie-Guite Dufay a déclaré que "beaucoup de voix (s'étaient) portées sur son nom pour faire échec au Front national", revendiquant une "victoire chèrement acquise". La gauche doit cependant réfléchir à "se reconstruire au niveau national", a-t-elle estimé en pointant "beaucoup d'insatisfactions légitimes", ainsi qu'un manque de "confiance dans la chose publique".

De son côté, la candidate FN Sophie Montel a dénoncé depuis son QG à Rans (Jura) "une victoire à la Pyrrhus d'un système que nous dénonçons, à savoir le système UMPS". 

  • Mme Dufay arrive en tête dans le Doubs, le Jura, la Nièvre et la Saône-et-Loire. 
  • Mme Montel se place première en Haute-Saône, dans l'Yonne et le Territoire de Belfort.
  • François Sauvadet est en tête dans son département de la Côte d'Or

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.07
ciel dégagé
le 30/11 à 18h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
87 %

Sondage