Alerte Témoin

Violences au lycée Tristan Bernard de Besançon : plus de la moitié du personnel est en grève

Publié le 26/04/2018 - 12:37
Mis à jour le 26/04/2018 - 17:02

Les personnels enseignants et d'éducation ont décidé de se mettre en grève ce jeudi 26 avril 2018 pour protester contre "l'absence de réponse adéquate" de l'Éducation nationale et des institutions face à la "recrudescence d’actes récurrents et graves de violence et d’incivilités" au sein de l'établissement qui accueille près de 400 élèves. 

9bc59008-ff5c-4163-a388-f2b0cf1883ff.jpg
9bc59008-ff5c-4163-a388-f2b0cf1883ff.jpg

Le personnel explique que ces actes de violence contribuent "à établir un climat de tension, d’insécurité et de stress quasi permanent pour les élèves et les personnels" et détériorent les conditions d’apprentissage et de travail de l’ensemble du personnel. "Faut-il attendre un acte grave pour que notre employeur et les institutions d’état prennent en compte nos revendications ?

 "Les codes du quartier s'invitent dans le lycée… "

Après avoir envoyé un courrier à la préfecture et au rectorat resté sans réponse, le personnel réuni en assemblée générale le 24 avril a déposé un préavis de grève pour cette seule journée du 26 avril 2018. "Nous voulons tirer la sonnette d'alarme" explique une représentante du personnel. "Près des trois quarts de la cinquantaine de personnes qui travaillent au sein du lycée sont en grève aujourd'hui. Nous retrouvons des situations de violences qui s'étaient pourtant calmées, mais aujourd'hui, les codes du quartier, la délinquance se retrouvent à nouveau dans les murs du lycée. C'est pour cette raison que nous souhaitons tirer la sonnette d'alarme. Il faut à nouveau casser des habitudes qui se sont réinstallées dans l'établissement"

Les revendication des grévistes : 

  • 2 postes d’AED (assistants d’éducation) supplémentaires et pérennes 
  • un taux d’encadrement des classes nettement amélioré, équivalent à celui des autres lycées professionnels de l’académie.
  • Mise en place d’une enquête des risques psychosociaux (RPS)
  • la sécurisation des abords du lycée.

Une enquête sur le climat scolaire

Une délégation du personnel a été reçue ce jeudi matin au rectorat. Un agent de prévention de sécurité devrait être prochainement installé et une réflexion sur le profil des CAP sera menée tout comme une enquête sur le climat scolaire. 

Une délégation sera également reçue par la préfecture en début d'après-midi. Il sera notamment question de la sécurisation des abords du lycée.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

Carte scolaire : des modifications suite à la rentrée dans le Doubs

Dans leur déclaration préalable les représentant.es de la FSU ont rappelé leur analyse de la carte scolaire 2020 élaborée en avril et juin 2020. Ils ont également dénoncé "le manque de préparation" face au risque d’une nouvelle vague épidémique. Enfin, ils ont interpellé l’Inspecteur d’Académie sur les 4 nouvelles mesures de fermeture de classes envisagées dans le document de travail.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.98
    légère pluie
    le 20/09 à 18h00
    Vent
    0.64 m/s
    Pression
    1013 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage