Violences conjugales : quatre mois ferme pour l'ex-concubin violent

Publié le 24/02/2014 - 22:32
Mis à jour le 24/02/2014 - 22:32

Un ex-concubin violent et récidiviste a été condamné à quatre mois de prison ferme, ce lundi 24 février 2014 par le tribunal correctionnel de Besançon.

DSC_7511.JPG
©Alexane Alfaro

TRIBUNAL CORRECTIONNEL

PUBLICITÉ

A la barre du tribunal correctionnel de Besançon, une jeune femme apeurée tente d’excuser l’attitude de son ex-concubin, poursuivi pour l’avoir violemment frappée samedi matin à Besançon. Elle s’accuse même d’être à l’origine des violences de cet homme violent de 34 ans, qui a fait plusieurs séjours en prison et qui n’aurait pas supporté la présence d’un autre homme chez son ex-compagne.

Une version tardive de la victime, « malheureusement fréquente chez les femmes battues », à laquelle ne croit pas un instant la vice-procureure Margaret Parietti, qui a requis huit mois de prison ferme avec un suivi socio-judiciaire de trois ans et la révocation d’un sursis de trois mois. L’homme avait déjà été condamné pour des violences sur sa précédente compagne.

Il a finalement été condamné à huit mois de prison dont quatre avec sursis et obligation de soins et révocation de son sursis de trois mois.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.82
ciel dégagé
le 17/07 à 18h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1013.21 hPa
Humidité
55 %

Sondage