Violences conjugales : un signalement possible sur le site internet de l'enseigne Carrefour

Publié le 25/11/2020 - 11:50
Mis à jour le 25/11/2020 - 11:40

Dans le cadre de la mobilisation des forces de l’ordre contre les violences conjugales, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, s’est rendue ce 24 novembre 2020 dans le magasin Carrefour de la Ville du Bois afin de lancer officiellement le partenariat entre Carrefour et la Gendarmerie Nationale.

 ©
©

Le confinement est une période difficile particulièrement pour les victimes de violences conjugales, le ministère de l’Intérieur et Carrefour lancent un partenariat afin de leur facilité l’accès aux forces de l’ordre :

  • Un dispositif de signalement sécurisé sur le site Carrefour.fr (15 millions de visiteurs par mois) pour les victimes de violences. Un bouton « Je signale » sur la bannière d’accueil permettra une redirection sur la plateforme de signalement arretonslesviolences.gouv.fr qui permet 24h/7j. de contacter de façon sûre les forces de l’ordre proches de chez soi et de disposer d’un moyen discret pour bénéficier, le cas échéant, de leur intervention. Totalement sécurisé, le signalement ne laisse aucune trace dans l’historique des utilisateurs. La bannière rappelle aussi qu’une écoute est disponible au 3919.
  • Une Convention entre Carrefour et la Gendarmerie nationale pour la diffusion des messages de prévention sur les produits du quotidien : sachets de baguette de pain, sacs Carrefour, étiquetage des produits…
  • Le centre commercial de la Ville du Bois accueille une permanence de la Gendarmerie Nationale. C’est un flux de 5000 personnes qui transite devant le poste avancé en moyenne sur le centre commercial de la-Ville-du-Bois. Il permet d'accueillir d'éventuelles victimes qui trouveraient la possibilité de dénoncer des faits dans un lieu plus neutre qu'une brigade de gendarmerie. Dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales, l'idée est d'aller chercher les victimes où elles se trouvent, notamment dans les lieux du quotidien.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Comment va votre moral en ce moment ?

Cette semaine commence par le Blue Monday (ou Lundi Bleu), c'est-à-dire qu'il s'agit du jour le plus déprimant de l'année. Après une année 2020 difficile sur tous les plans à cause de la Covid-19 et un début 2021 qui n'est rêver personne, nous avons voulu vous demander comment se porte votre moral en ce moment… C'est notre sondage de la semaine.

Blue Monday : comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Aujourd'hui est appelé le "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

L’armée de l’Air et de l’Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers !

PUBLI-INFO • Vous avez un diplôme allant du brevet des collèges à bac +5, moins de 30 ans et vous avez effectué votre Journée de Défense et Citoyenneté, vous voulez être formé et travailler dans un contexte technologique passionnant ? L'armée de l'Air et de l'Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.84
couvert
le 18/01 à 18h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage