Zone Interdite : un documentaire au tribunal de Besançon sur les violences conjugales

Publié le 24/11/2019 - 08:35
Mis à jour le 25/11/2019 - 10:33

Le dimanche 24 novembre 2019, l'émission de M6 "Zone Interdite" diffuse son documentaire sur les violences conjugales. Il compte deux reportages tournés au tribunal de Besançon : un procès pour féminicide et le parcours d'une juge d'application des peines...

On suivra entre autres le travail de A., juge d'application des peines à Besançon ©CAPTURE D'ECRAN/M6 ©
On suivra entre autres le travail de A., juge d'application des peines à Besançon ©CAPTURE D'ECRAN/M6 ©

Tous les deux jours, la liste des féminicides s’allonge inéluctablement. 129 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou de leur ex-compagnon depuis le mois de janvier.

Le tribunal de Besançon ouvre ses portes aux caméras de M6

Avec l’accord exceptionnel des tribunaux de Besançon et de Lille (Nord) ainsi que des équipes de police, le documentaire Zone Interdite, diffusé dimanche prochain, propose une plongée dans le parcours judiciaire des victimes. Du dépôt de plainte au déferrement de l’auteur devant le procureur.

Avec courage, des femmes ont accepté de se dévoiler et témoignent à visage découvert du calvaire qu’elles ont vécu ou vivent encore.

Reportage sur un féminicide

Le reportage se penchera entre autres sur un procès pour féminicide :

"A la cour d’assises de Besançon un homme va être jugé pour avoir tué sa compagne. Elle voulait le quitter. Il ne l’a pas supporté. Il l’a étranglée en pleine nuit et a pris la fuite abandonnant son corps auprès de leur nourrisson de quelques mois.

Les voisins n’ont rien vu, rien entendu. En exclusivité les équipes de Zone Interdite ont pu assister aux coulisses du procès auprès des parents de la jeune femme et de l'avocat de son meurtrier présumé."

Et suivra le quotidien d'une juge d’application des peines de Besançon, "qui lutte au quotidien contre la récidive des coupables de violences conjugales."

Diffusion de l'émission le 24 novembre, à 21h05, sur M6. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Belfort : prison avec sursis requise contre un policier accusé d’avoir tracé une croix gammée sur un toit

Le procureur de Belfort a requis mercredi 16 juin 2021 huit mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre d'un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert, dans le Territoire de Belfort.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.36
couvert
le 19/06 à 6h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
92 %

Sondage