Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Courts métrages au Bloody Week-End 2015 : les coups de cœur de maCommune.info

©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
Rires, peur, larmes

Nous avons assisté aux trois sessions de projections des courts métrages en compétition au festival international du film fantastique, le Bloody Week-End à Audincourt qui s'est déroulé les 29, 30 et 31 mai 2015. Pas moins de 26 véritables merveilles cinématographiques ont été présentées au prestigieux jury international. Voici les coups de cœur de notre journaliste… 

Publicité

Il nous a été difficile de faire une sélection si brève. Chaque court-métrage était un plaisir à découvrir. Nous avons effectué al sélection suivante à partir de nos goûts personnels. Certains ont fait preuve d'une grande originalité, d'autres ont laissé leurs inspirations prendre le dessus qui n'ont pas été difficiles à deviner… 

Le top 5 des courts-métrages 

N°1 : Invaders

  • Synopsis : Juste avant de commettre une agression, deux psychopathes soucieux de la forme discutent de la façon idéale d'entrer en scène.
  • Réalisateur : Jason Kupfer
  • États-Unis (2014)
  • 7’ 

Ce film est drôle, burlesque, se moquant des codes habituels du genre. "Invaders" reste toutefois surprenant, avec de belles images. Il est tout ce sont attend d'un court-métrage de 7 minutes : simple et efficace.

N°2 : Juliet

  • Synopsis : Dans un futur proche, la société SEED lance à grand renfort de publicité, JULIET, la première génération d'êtres synthétiques de compagnie. D'abord simples objets de plaisir dotés de fonctions rudimentaires, ces femmes androïdes à l'aspect hyper réaliste, connaissent rapidement un succès foudroyant. Mais à mesure que la technologie évolue et que les nouveaux modèles se succèdent, l'Homme peine de plus en plus à trouver sa propre place…
  • Réalisateur : Marc-Henri Boulier
  • France (2015)
  • 10’ 

Juliet ou comment offrir une critique de la société actuelle en 10 minutes via un phénomène qui n'existe pas… encore. Les images sont superbes. On rit beaucoup au début grâce aux stéréotypes. Mais plus le film avance, moins les rires dans la salle s'entendent. C'est à ce moment que l'on se rend compte. 

N°3 : Timothy

  • Synopsis : Simon est un petit garçon qui doit composer avec sa baby-sitter, Sonia, une nuisance totale. Mais cette même nuit Simon va recevoir un visiteur inattendu, Timothy, le personnage principal du spectacle préféré de Simon. Une visite qu'il n’oubliera jamais.
  • Réalisateur : Marc Martínez Jordán
  • Espagne  (2014)
  • 9' 

Dès son apparition au début du court-métrage, le public sait déjà que cette gentille peluche rose à la voix aigüe qui veut jouer avec les enfants n'est pas qu'une vedette du petit écran. Et c'est tant mieux puisque la suite, même si on peut s'en douter est simple et efficace.  

N°4 : Rien ne peut t'arrêter

  • Synopsis : Certaines réalités sont inacceptables. Apprendre la mort de l’être aimé dans un froid couloir d’hôpital en est une. Certains murs sont infranchissables. Que faire lorsque celui de la fatalité rejoint celui du temps ? Dans un cri sourd, Lucie décide pourtant de se battre de toutes ses forces. Dans une expiration, sa course folle commence…
  • Réalisateur : David Hourrègue
  • France  (2014)
  • 16’

S'il y a bien une chose qu'on ne pensait pas faire au Bloody Week-End, c'est bien de pleurer ! Ce court-métrage français y a clairement contribué. Rien que pour ça, nous avions envie de l'inclure dans ce top 5. L'actrice principale est une jeune femme ressemble légèrement à Marion Cotillard et assure son rôle parfaitement et nous donne des frissons. Le scénario est correctement écrit et est parfois surprenant. 

Voir le teaser ICI.

N°5 : Le désir du monstre

  • Synopsis : Le soupirant de deux sœurs siamoises, artistes de cabaret, leur rend visite dans leur loge pour leur faire part de son admiration et son amour. L'heureuse rencontre a lieu, mais va avoir pour conséquence de révéler de terribles secrets et de déchaîner les passions.
  • Réalisateur : Aurélien Antezac.
  • France  (2013)
  • 9’ 

Voici un film muet tourné en noir et blanc comme dans les années 30 inspiré de Freaks ou La monstrueuse parade avec les images nettes d'aujourd'hui et seulement 3 personnages. Il s'agit d'une belle et dramatique histoire d'amour entre des faux-vrais, vrais-faux freaks agréable à regarder en 2015, comme un retour au sources. 

Le top 3 des animations 

Douze films d'animation ont été sélectionnés cette année au Bloody Week-End. "On a reçu plus de films d'animation qu'en 2014 dont 80% sont français" nous informe Loïc Bugnon. "Et cette année, c'est vraiment de qualité" indique-t-il. 

N°1 : Mute

  • Synopsis : Dans un monde peuplé de gens sans bouche, un sanglant accident domestique conduit à une découverte entraînant une réaction en chaîne enthousiaste parmi la population.
  • Réalisateur : Job ROGGEVEN / Joris OPRINS / Marieke BLAAUW
  • Pays-Bas  (2013)
  • 4’22 

A l'heure pendant laquelle la liberté d'expression peut être gravement violée, voici des personnages sans bouches qui décident de se trancher une bouche pour pouvoir parler, chanter, crier et explorer de nouvelles méthodes sexuelles. C'est drôle sans les bouches, c'est hilarant avec les bouches. A voir absolument !

N°2 : Imposteur

  • Synopsis : Dans une ville, la nuit, un cerf à forme humaine tente de voler l’identité d’un homme en lui arrachant la tête.
  • Réalisateur : Elie CHAPUIS
  • Suisse / France  (2013)
  • 6’30                                                                                    

La journée du dimanche 31 mai a démarré avec ce court-métrage. Une parfaite mise en bouche ! Sans parole, cette pâte à modeler animée raconte une histoire étonnante provocant un sentiment d'absurdité par moment. 

N°3 : Timber

  • Synopsis : Un groupe de bûcherons risque de mourir de froid au cours d’une nuit d’hiver glaciale. Lorsqu’ils se rendent compte que, pour se réchauffer, le seul combustible à leur disposition, c’est eux-mêmes, l’affaire sent le roussi.
  • Réalisateur : Nils HEDINGER
  • Suisse (2014)
  • 5’35 

Au début du dessin animé, nous n'étions pas emballés par le dessin, le style. Mais au bout de quelques secondes, une absurdité s'est installée permettant de "pouffer" de rire. Belle expérience !

Voir le teaser ICI.

Prix du jury

Compétition Internationale de courts-métrages du 6ème Festival International du Film Fantastique d'Audincourt - Bloody week-end 2015.29.30.31 Mai 2015 

  • GRAND PRIX : Timothy de Marc Martinez Jordàn, Espagne 
  • Meilleurs effets spéciaux : Le désir du monstre d’Aurélie ANTEZAC. France 
  • Meilleur film d’animation : Imposteur d’Elie CHAPUIS, Suisse/France
  • Jury Jeunes : La maison de poussière de Jean ROZEC, France 
  • Prix du public : La maison de poussière de Jean ROZEC, France 
  • Prix du meilleur scénario : Présence de Thomas LEBASCLE 
  • *Mention Spéciale du Jury : Juliet de Marc Henri BOULIER, France
Alexane

Votre météo avec

Evénements de audincourt