Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Moscovici, préoccupé par l'extrême-droite, s'engagera en 2017 "dans les limites de son mandat"

©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

Le commissaire Pierre Moscovici a qualifié lundi de "préoccupant" le niveau de l'extrême-droite en Europe, au lendemain des élections présidentielles autrichiennes, et a annoncé son intention de s'engager en France lors de la campagne de 2017 pour défendre l'UE.

Publicité

"Le niveau de l'extrême-droite en Europe est préoccupant", a affirmé le commissaire européen lors d'une conférence de presse à Paris, après le scrutin très serré en Autriche entre Norbert Hofer pour l'extrême droite FPÖ, et l'écologiste Alexander Van der Bellen, dont l'issue doit être connue dans la journée. "Partout, nous assistons à une montée des populismes et à une banalisation des idées populistes, a-t-il regretté.

 "Mais il y a aussi une résistance des peuples à la montée de l'extrême-droite", a souligné M. Moscovici, se félicitant que M. Hofer n'ait pas obtenu, quel que soit le résultat, une "large victoire". "Face au populisme et à l'extrême-droite, nous avons besoin d'Europe", a-t-il assuré. "C'est par l'engagement, par l'exemple, par les résultats européens que nous ferons reculer les populismes", a-t-il affirmé. A ce titre, M. Moscovici a annoncé son intention de s'engager dans la campagne présidentielle française de 2017 dans les limites de son mandat.

"Je suis moi-même un responsable politique et je contribuerai à ce débat. Je participerai à la campagne de 2017, comme un Européen. Il est de mon rôle de sensibiliser les Français à la nécessité faire avancer l'Europe", a-t-il affirmé. "Je conserve le droit de m'exprimer avec mes convictions dans le débat français", a assuré le commissaire européen. Le commissaire "envisage" d'ailleurs de publier un livre "après la rentrée"

sur les relations entre la France et Bruxelles. Les Autrichiens ne connaîtront que lundi le nom de leur nouveau président. Le scrutin sera arbitré par les quelque 900.000 électeurs qui ont demandé à voter par correspondance, soit plus de 14% du corps électoral, un record.

 (Source : AFP)

Damien

Articles liés

Votre météo avec