Travaux suspendus aux Vaîtes : un recours sera porté en cassation

Publié le 07/05/2019 - 10:43
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:02

Ce lundi, le tribunal administratif a suspendu l’arrêt préfectoral permettant la reprise des travaux à l’écoquartier des Vaîtes ; Jean-Louis Fousseret se dit aujourd'hui « surpris » par cette décision et estime qu’il y a « urgence ». Un recours a été porté en cassation.

Pour le juge, l’arrêté préfectoral du 18 mars permettant de reprendre les travaux aux Vaîtes malgré les dangers pour les espèces protégées « ne répondait pas à une raison impérative d’intérêt majeur ». Il a donc suspendu cet arrêté et par la même suspendu les travaux.

Jean-Louis Fousseret : "on est précautionneux en ce qui concerne la biodiversité"

Jean-Louis Fousseret, maire de la Ville et Président du Grand Besançon, se dit « surpris » de cette décision. Il estime que le projet est « d’utilité publique » et que « la loi avait été respectée : on est précautionneux en ce qui concerne la biodiversité. »

L'écoquartier permettrait également de "lutter contre l'étalement urbain préjudiciable à l'environnement."

Une "impérieuse nécessité"

Pour lui et Nicolas Bodin, adjoint délégué à l’urbanisme, ce projet est d'une "impérieuse nécessité", puisqu'il « répond aux défis d’aujourd’hui : c’est un quartier à des prix abordables pour notamment des familles à revenus modestes, qui permettent d'éviter les km de trajets coûteux et polluants. »

Un recours porté devant le Conseil d'Etat

Face à cette décision, Territoire 25, l’aménageur, a décidé de se pourvoir en cassation devant le Conseil d’Etat, qui équivaut à un recours exceptionnel.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Emploi des femmes : des inégalités salariales persistantes en Bourgogne Franche-Comté, mais de plus en plus de femmes en emploi

En Bourgogne-Franche-Comte?, comme en France métropolitaine, le développement de l’activité féminine progresse selon une étude menée par l'Insee publiée le 5 mars 2021 à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes (8 mars). Toutefois, les inégalités salariales entre les hommes et les femmes sont toujours importantes.

La Suisse vote sur l’initiative anti-burqa

Les Suisses doivent décider ce dimanche d'adopter ou non l'interdiction de se dissimuler le visage, une mesure qui vise les rares femmes qui portent le niqab dans le pays alpin. Si le oui devait l'emporter, la Suisse rejoindrait la France, l'Autriche, la Bulgarie, la Belgique et le Danemark en bannissant le voile intégral.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

Inscriptions jusqu'au 19 mars • L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Décès de Paulette Guinchard : une minute de silence observée à 12h00

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...
Lundisociable
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.69
ciel dégagé
le 08/03 à 21h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
69 %

Sondage