10 millions d’euros pour aider les salariés du secteur automobile en Franche-Comté.

Publié le 01/12/2008 - 11:24
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:26

L'État va verser 10 millions d'euros au secteur automobile touché par la crise. Mais les syndicats sont en colère. Explications

1228127145.jpg
sale temps pour PSA. ©DR
PUBLICITÉ
40 000 personnes travaillent de près ou de loin pour le secteur automobile en Franche-Comté alors qu’une baisse d’activité de 15 à 30 % force les entreprises à baisser leurs régimes de production.

Pour remettre le moteur en marche, l’Etat va débloquer plus de 3 millions d’euros par an sur les trois prochaines années dans le cadre du dispositif « Engagement de développement de l’emploi et des compétences » que la Franche-Comté sera la première  à mettre en oeuvre en France.

En clair, il s’agit d’une enveloppe destinée à aider les salariés à « adapter leurs compétences aux évolutions technologiques » en cas de changement d’emploi dans ou hors du secteur automobile.
 
En parallèle, 3,7 millions d’euros de crédits seront versés à l’usine PSA de Sochaux dans la cadre d’une convention de « revitalisation » qui pourrait entrainer la création de plusieurs centaines d’emploi en Franche-Comté. L’objectif est de compenser les 972 suppressions de postes du plan de départ volontaire de 2007 chez PSA Sochaux.
 
Alors que plus de 1 000 intérimaires ont été renvoyés et que l’usine sochalienne fermera ses portes du 5 décembre au 5 janvier, la CGT a exprimé « sa colère ». Le syndicat estime que les mesures annoncées vendredi dernier « n’empêchent pas les suppressions d’emploi mais visent à accompagner les salariés dont les emplois sont supprimés ».   
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.24
légère pluie
le 18/07 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1014.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage