171 particuliers prêtent 75.000 € pour soutenir un projet éolien dans l'aire urbaine

Publié le 29/03/2016 - 14:14
Mis à jour le 29/03/2016 - 14:14

Lancée début mars sur le site Lendosphère, la campagne de crowfunding pour financer le mat des mesures des vents du projet éolien Cœur Aire Urbaine a séduit 171 particuliers. À terme, le projet commun d’Opale Énergies et de Vélocita énergie naturelles prévoit l’installation en 2020 de 22 éoliennes dans l’aire urbaine. 

 ©
©

Y aura-t-il assez de vent ? Comment orienter les machines ? Avant de concrétiser un projet d'installation de 22 éoliennes sur trois secteurs de l'aire urbaine (9-12 éoliennes sur Grand Charmont / Bethoncourt – 7 sur Chatenois – Brévillers et entre 4 et 5 sur Héricourt Bussurel), il est nécessaire pour les deux sociétés de récolter des données

15 jours seulement après le lancement de l'opération de financement participatif et trois réunions publiques début mars dans chacune des trois communes du projet – Brevilliers, Châtenois-les-Forges et Grand-Charmont – ils sont 171 à avoir prêté au projet du futur parc éolien. L'objectif de 60.000€ a été largement dépassé et ce sont 171 particuliers qui ont contribué à ce projet.

Les 75.000€ récoltés vont servir à financer l’installation d’un mât de mesures de cent mètres et équipé d’anémomètres et de girouettes. Les travaux de préparation du terrain ont été réalisés, pour une installation du mât début avril. "Ce travail sur le gisement éolien, couplé à toutes les autres études environnementales, paysagères et techniques, est vraiment au cœur de notre métier de développeur" explique Laurent Kientzel, chef de projet d’Opale Energies naturelles. Cœur Aire urbaine représente un investissement d’environ 75 millions d’euros pour une fourniture d’énergie à 45.000 personnes.

Le parc Cœur Aire Urbaine contribuera à atteindre l’objectif de 600 MW pour fournir en énergie 45.000 personnes. Ce projet d'un coût de 75 millions d'euros entre dans le cadre du Schéma régional éolien porté par la Région Franche-Comté et l’État.

Info +

  • Depuis le 1er octobre 2014 en France, les particuliers peuvent prêter aux entreprises avec intérêts, par le biais de plateformes internet agréées.  Pour rappel, le taux d’intérêt annuel brut proposé était fixé à 5%, bonifié à 7% pour les habitants de Brevilliers, Châtenois-les-Forges et Grand-Charmont. Les prêteurs seront remboursés tous les six mois. La durée du prêt est de deux ans. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.16
ciel dégagé
le 19/05 à 6h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
99 %