200.000 € pour lutter contre le chômage dans les quartiers prioritaires

Publié le 08/10/2021 - 15:30
Mis à jour le 08/10/2021 - 10:49

Avec la labellisation « Cité de l’emploi » en juillet dans le cadre de la politique de lutte contre le chômage dans les quartiers prioritaires, Grand Besançon Métropole recevra 200.000 € sur deux ans pour mener des actions concrètes à destination des chômeurs de longue durée, jeunes, mères célibataires, primoarrivants, jeunes en situation de décrochage, etc.

 © damien poirier
© damien poirier

Le label "Cité de l’emploi" est a été lancée il y a un an par le gouvernement pour répondre à la problématique spécifique et persistante d’un taux de chômage beaucoup plus important dans les quartiers de la politique de la Ville où le taux de avoisine les 25% en moyenne nationale. C'est général 2,5 fois supérieur à celui des autres quartiers du territoire.

10 conseillers en plus au Pôle emploi de Planoise

Premier signe concret de cette labellisation. L'agence Pôle Emploi de Planoise va obtenir le renfort de dix conseillers supplémentaires.

"Le quartier de Planoise représente à lui seul plus de 67% des demandeurs d’emploi inscrits résidant dans un quartier prioritaire."

"Le taux de chômage est de  6,5% dans le Grand Besançon" note Nicolas Bodin, vice-président à la communauté urbaine en charge de l'économie, l'emploi, l'insertion, la relance et l'innovation. Or, sur 12.000 demandeurs d'emploi recensés à Besançon au 31 mars 2021, plus de 3.500, soit un tiers, sont issus de quartiers prioritaires. "Ces chiffres sont parfois en trompe-l'œil. Certaines personnes, notamment des jeunes, ne sont pas comptabilisés et ne rentrent pas dans les radars."

Grâce au financement de l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires (ANCT) de 100.000 € sur 2021 et en 2022 pour le même montant, Grand Besançon Métropole devra mener un programme d’actions sur les cinq quartiers de la politique de la Ville.

Après une phase de diagnostic, un comité de pilotage devrait renforcer la coordination entre les différents acteurs (institutionnels, associatifs) en lien de près ou de loin avec l'emploi et l'insertion dans les cinq quartiers prioritaires de la ville : Planoise, Montrapon, Clairs-Soleil, Palente et Grette.

L'enjeu pour Grand Besançon Métropole sera de renforcer les actions déjà existantes et de les rendre plus efficientes. "Il existe des actions et des leviers qui fonctionnent" souligne Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole. "Il y a tout un travail à approfondir avec le monde économique. On n'a jamais vu autant de métiers qui ne sont pas pourvus, même au sein de nos collectivités. Certaines entreprises, notamment dans l'industrie, ne trouvent pas la main-d'œuvre qualifiée. Il faut travailler sur les systèmes de représentation des jeunes, des personnes en décrochage…"

Pour renforcer les dispositifs déjà en place et déployer de nouvelles actions de soutien à l'insertion et à l'emploi, Grand Besançon Métropole portera un appel à projets afin de faire émerger des actions innovantes répondant aux problématiques des territoires concernés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le 10 55 ouvre son parc extérieur à Chalezeule !

Anciennement implanté rue de Dole à Besançon, l’enseigne "10 55" a décidé de déménager afin de s’agrandir ! Les petits comme les grands pourront se faire plaisir cet été puisqu’elle ouvre son parc extérieur dès ce mois de juillet 2022 !

Titres-restaurants, retraites… Tout ce qui change au 1er juillet

Le mois de juillet 2022 signe l'entrée en vigueur d'un certain nombre de nouveautés. Hausse de certaines prestations sociales, fin des chaudières au fioul et au charbon, baisse du plafond des titres-restaurants… Comme à chaque début de mois, de nombreuses évolutions vont impacter le porte-monnaie des Français.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.77
ciel dégagé
le 02/07 à 3h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage