2014, année charnière pour l'Afghanistan

Publié le 14/05/2013 - 17:35
Mis à jour le 15/05/2013 - 14:47

Présente depuis 2001 en Afghanistan, la France s'est progressivement retirée depuis 2011. Un processus accéléré par François Hollande. En 2012, les armées ont procédé au retrait d’environ 2 100 soldats et de 2.000 tonnes de matériel. La France continuera à soutenir les missions de l'OTAN qui vont changer en 2014...


Général Francisco Soriano Afghanistan par macommune_info

 ©
©

Aujourd'hui, on compte 100.000 soldats sous l'égide du mandat international de l'OTAN en 2014. "Ils seront dix fois moins" explique le général Francisco Soriano, entre 10 et 12.000. "On considère qu'à partir de l'été 2014, les forces afghanes seront en mesure de prendre la totalité des missions de sécurité du pays, l'OTAN n'intervenant que pour des fonctions opérationnelles et de missions de conseil

2014 sera une année d'autant plus cruciale que des élections seront organisées le 5  avril pour désigner le successeur du président Hamid Karzaï,. En principe, ce dernier estr dans l'impossibilité de présenter pour un autre mandat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.15
légère pluie
le 02/12 à 6h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
99 %

Sondage