22e édition du Festival des cinémas d'Asie de Vesoul : 90 films présentés dont 14 inédits en France

Publié le 03/02/2016 - 09:48
Mis à jour le 23/10/2019 - 11:12

La 22ème édition du Festival des cinémas d’Asie (ou FICA) de Vesoul se déroule du 3 au 10 février 2016 et entre dans sa troisième décennie d’existence. 

 ©
©

Cette année, la FICA sera placé sous la présidence du jury du grand réalisateur coréen Im Sang Soo (Le Vieux jardin, The Housemaid, L’Ivresse de l’argent, …). Il sera entouré de Mania Akbari, réalisatrice et actrice iranienne (Ten), Nan Achnas, productrice et réalisatrice indonésienne et Euthana Mukdasanit, réalisateur thaïlandais (Angel of bar 21, Tongpan, Butterfly and Flowers). 

Pas moins de 90 films seront présentés dont 17 films inédits en France en compétition, venus de toute l'Asie, du Proche à l'Extrême Orient : Turquie, Liban, Iran, Kazakhstan, Pakistan, Inde, Bangladesh, Myanmar, Chine, Philippines, Corée et Japon. 

Focus sur la Corée : littérature & cinéma (1949-2015)

En cette Année France-Corée célébrant le 130ème anniversaire de l’instauration des relations diplomatiques entre nos deux pays, une rétrospective "Corée : littérature et cinéma : 1949 - 2015" présentera des adaptations cinématographiques de romans, de nouvelles ou des contes oraux (animation, thriller, film historique en costume, comédie légère, ...) en présence du vétéran du cinéma coréen Bae Chang-ho (Le Rêve).

Focus thaï : les maîtres oubliés (1940-2000)

Cette 22ème édition du FICA Vesoul est aussi une invitation à découvrir "Les Maitres oubliés du cinéma thaïlandais : 1940 - 2000". Cette section étonnera le spectateur avec des perles rares telle la comédie transposant Don Camillo en moine bouddhiste dans l’univers thaï ou les étonnantes adaptations du Malentendu d’Albert Camus et d'une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre. Des films pour certains pistés des mois durant et retrouvés, d'autres montrés pour la première fois en 40 ans et hors de la Thaïlande et tous restaurés spécialement pour le Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul d'après les copies originales 16 et 35 mm.

Hommage à Eran Riklis

Un hommage sera rendu, en sa présence, au grand réalisateur israélien Eran Riklis (Les Citronniers, La Fiancée syrienne,…) dont l’œuvre est marquée par la volonté d’adopter le point de vue de l’Autre, notre Double, que celui-ci soit Palestinien ou Allemand, et ainsi ébranler les certitudes du spectateur et le faire évoluer vers la tolérance.

Thema : entre l'orient et l'occident

La section "entre l’Orient et l’Occident" confrontera les points de vue des cinéastes occidentaux et orientaux sur les rapports et les apports Orient-Occident. Une thématique qui prend le pouls de notre époque, faite d’interpénétration et de globalisation, et de notre planète, devenue un village mondial. Patrice Leconte viendra présenter son film tourné au Cambodge Dogora, ouvrons les yeux.

Le cyclo d'honneur pour Im-Sang-Soo et Eran Riklis

Remise du Cyclo d’Or d’honneur à Im Sang-soo et Eran Riklis pour l’ensemble de leurs œuvres, projection en duplex, tables rondes, journée professionnelle autour du cinéma coréen, soirées Thaïlande, Corée et nouvel an chinois, séances spéciales "Grand Frisson", "Japanimation" ou "Famill", animation, repas de la cinéphilie, expositions, débats-rencontres,…

A propos du FICA : Fondé en 1995, le festival est le plus ancien avec 30 000 spectateurs, le plus populaire, et avec 90 films, le plus important des festivals de cinéma d'auteur asiatique d'Europe et actuellement le seul de sa spécificité en France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.55
légère pluie
le 19/06 à 3h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
92 %