88.5 kg d’emballages ménagers et de papiers triés par habitant sur une année en Bourgogne-Franche-Comté 

Publié le 28/10/2021 - 11:50
Mis à jour le 02/11/2021 - 15:43

Selon Citéo, entreprise privée spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques, la Bourgogne-Franche-Comté a été bonne élève en matière de tri…

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

En 2020, chaque habitant de la région Bourgogne Franche Comté a trié en moyenne 88.5 kg d’emballages ménagers et de papiers, soit +27% que la moyenne nationale (69.8 kg/habitant). Les performances globales du tri, à l’échelle nationale, ont connu un léger recul de 1%, que l’on retrouve également en Bourgogne franche Comté. 

Ces résultats s’inscrivent dans le contexte d’une année inédite de crise sanitaire qui a bousculé les habitudes de vie et de consommation des Français. En 2020, le volume d’emballages ménagers a connu une hausse exceptionnelle de 3% en raison des confinements et du télétravail.

"Malgré tout, grâce au déploiement de la simplification du geste de tri en France les performances de tri et de recyclage se sont maintenues à l’échelle nationale. Une stabilité du tri en région Bourgogne Franche Comté, mais quelques disparités entre départements", précise Cités.

En 2020, le geste de tri des 2.8 millions d’habitants de la région Bourgogne Franche Comté a permis de recycler 191 050 tonnes d’emballages ménagers et 67 000 tonnes de papiers. Ces chiffres sont légèrement en baisse par rapport à 2019, à l’exception du verre : 

  • -2.5% pour les emballages légers,
  • -1.6% pour les papiers
  • +1% pour les emballages en verre.

On observe également certaines disparités entre départements : 

  • En Haute-Saône, chaque habitant a trié en moyenne 104,2 kg d’emballages ménagers et de papiers, soit 8% de plus qu’en 2019,
  • Dans le Jura, chaque habitant a trié en moyenne 104 kg d’emballages ménagers et de papiers, soit 3% de plus qu’en 2019.
  • En Côte d’Or, chaque habitant à trier 86.4 kg d’emballages ménagers et de papiers, soit 3% de plus qu’en 2019. •
  • Le Doubs progresse de 2% avec 87.1kg triés par habitant. 
  • Dans la Nièvre, chaque habitant à trié en moyenne 85.8 kg, soit +2% de plus qu’en 2019 • 
  • Chaque habitant de l’Yonne a trié 85kg en moyenne soit 2% de plus qu’en 2019. 

Dans les autres départements de la région, les chiffres sont stables voire en légère baisse : 

  • Saône et Loire : 80.7 kg d’emballages et papiers triés par habitant, soit 0% par rapport à 2019,
  • Territoire de Belfort : 86.2 kg d’emballages et papiers triés par habitant, soit -5% par rapport à 2019,

Les chiffres clés du tri au niveau national

En 2020, en France, chaque habitant a trié en moyenne 69,8 kg d’emballages ménagers et papiers :

  • 18,2 kg/habitant d’emballages légers (papier-carton, acier, aluminium et plastique)
  • 33,3 kg/habitant d’emballages en verre
  • 18,3 kg/habitant de papiers*

Les chiffres clés du tri en Bourgogne -Franche-Comté

En 2020, en Bourgogne Franche Comté chaque habitant a trié en moyenne 88.5 kg d’emballages ménagers et papiers :

  • 23.5 kg/habitant d’emballages en papier-carton, acier, aluminium et plastique
  • 41.1 kg/habitant d’emballages en verre
  • 23.9 kg/habitant de papiers*

*Chiffres papiers 2019

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Pensez-vous offrir des cadeaux de seconde main pour Noël ?

Que ce soit pour des raisons écologiques, économique ou encore pour lutter contre la surconsommation de plus en plus de Français ont pris l’habitude de vendre et d’acheter des produits de seconde main. Mais à l’approche de Noël, difficile de ne pas succomber à l’appel des produits neufs… Et vous ? En ce qui vous concerne, envisagez-vous d’offrir des cadeaux de seconde main pour Noël ou êtes-vous plus réticent à l’idée d’offrir autre chose que du neuf à vos proches ? C’est notre sondage de la semaine.

Héberger des migrants chez soi ? Un réseau d’accueil veut voir le jour dans le Val de Loue

En raison de nombreux jeunes migrants vivant et dormant dans la rue à Besançon, un nouveau réseau d’accueil est en train de se créer dans le secteur du Val de Loue afin que des habitant(e)s accueillent ces jeunes à leur domicile. Une rencontre est organisée le 7 décembre 2023 à Quingey.

Stupéfiants et contrebande : les douaniers de Franche-Comté s’arment d’un scanner pour contrôler les poids-lourds

Pendant la semaine du 27 novembre 2023, une opération commune entre les brigades de surveillance de la Direction régionale des douanes de Besançon et la brigade Scanner Mobile a été menée sur les grands axes routiers de Franche-Comté. L’objectif était de lutter contre la criminalité organisée en s’appuyant sur un outil de détection non intrusif : le scanner mobile spécial. Qu’est-ce que c’est ?

Fêtes de fin d’année : à partir de quand les magasins ouvriront-ils le dimanche à Besançon ?

Afin de faciliter le shopping des fêtes, plusieurs enseignes bisontines ont prévu d’ouvrir leurs portes plusieurs dimanches avant Noël. Si du coté de la galerie commerciale Chateaufarine le coup d’envoi est donné le 3 décembre, la plupart des commerces du centre-ville pourraient patienter encore un peu jusqu’au 10 décembre... On fait le point.

À Besançon, des sportifs s’engagent contre le harcèlement dans les transports…

Délégataire de Grand Besançon Métropole pour l’exploitation des services de mobilités Ginko, Kéolis Besançon Mobilités s’est associé aux clubs de handball de l’ESBF et du GBDH pour co-créer une vidéo de sensibilisation contre le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles dans les transports. 

À Besançon, clap de fin pour le Pixel qui ferme définitivement ses portes

Après cinq années passées à animer les soirées bisontines éclectiques et les apéros d’été sur sa terrasse au bord du Doubs, le Pixel, café-resto culturel de la Cité des Arts, s’apprête à fermer définitivement ses portes. Mais pour les membres de l’association La Furieuse, pas question de partir sans faire de bruit. Un ultime adieu à la clientèle s'est déroulé lors d’une furieuse dernière soirée festive le 1er décembre 2023. On fait le point avec Anne-Lyse Pillot, salarié de l’association et gérante du Pixel sur les raisons de cette fermeture. 

Comment protéger son compteur d’eau en période de gel ?

CONSEILS • Comme à chaque hiver, il est important de rappeler que le froid peut entraîner d’importants dégâts sur les réseaux d’eau potable, ruptures de canalisations ou gel des compteurs. Pour éviter ces désagréments et des frais importants, Grand Besançon Métropole rappelle qu’il est nécessaire de garantir une isolation efficace des appareils, en particulier quand ils sont placés dans des regards extérieurs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.69
légère pluie
le 04/12 à 21h00
Vent
8.18 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
82 %