À Besançon, les séances Ciné-ma différence deviennent les séances Relax à partir du 19 novembre

Publié le 26/10/2022 - 14:32
Mis à jour le 25/10/2022 - 16:22

Les séances Ciné-ma différence, permettant aux personnes en situation de handicap complexe d’aller au cinéma comme et avec tout le monde deviennent les séances Relax à partir du 19 novembre 2022. À Besançon, ces séances sont organisées une fois tous les deux mois au cinéma Mégarama Beaux- Arts.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Ce changement de nom s’inscrit dans une évolution des mentalités", explique Catherine Morhange, présidente et fondatrice de l’association Culture Relax, qui a créé les séances Ciné-ma différence en 2005 à Paris. "Aujourd’hui, il n’est plus utile de pointer la différence présumée d’une partie de notre public mais plutôt de mettre l’accent sur l’environnement Relax, c’est-à-dire bienveillant et détendu créé lors de ces séances." 

Le concept reste le même

Si le nom change, le principe des séances Relax reste le même : ce sont des séances ordinaires du cinéma, rendues accessibles à tous les spectateurs qu’ils soient en situation de handicap ou non. Elles sont particulièrement accueillantes aux personnes autistes, polyhandicapées, avec un handicap intellectuel, cognitif ou psychique qui peuvent présenter des comportements atypiques les excluant habituellement des cinémas. 

ces séances, une équipe d’accueil est présente pour informer l’ensemble des spectateurs du principe de la séance et accompagner ceux qui ont des besoins particuliers. Les codes y sont assouplis et chacun peut vivre le film et ses émotions à sa façon : on peut vocaliser, rentrer et sortir en cours de projection, marcher dans la salle...", poursuit la présidente. 

"Le son est diminué, pas de publicité criarde agressive"

À Besançon, les séances sont organisées depuis 2019 par l’association ALEDD. Comme en témoigne une maman, "les séances Relax, Théo adore ! Grâce à ces séances de cinéma adapté, il peut aller voir un film tranquillement, apprivoiser en douceur l’écran, sans inquiétude et sans gêne. Tout est fait pour que le film soit un moment agréable pour nos jeunes, le son est diminué, pas de publicité criarde agressive. Le but est que tous se détendent. On peut partir quand on veut. Tout le monde est tolérant ; une annonce prévient les spectateurs que certains peuvent avoir des comportements et des réactions qui peuvent surprendre... C’est une expérience à tenter absolument pour ceux qui n’osent pas aller au cinéma. Vous aussi, vous adorerez !!" 

Les prochains rendez-vous à Besançon

La première séance sous l’appellation Relax sera le samedi 19 novembre, la séance suivante est programmée le dimanche 11 décembre 2022. 

Cette initiative, présente à Besançon, s’inscrit dans le cadre du réseau national Ciné Relax présent dans près de 70 salles de cinémas en France. Des établissements de spectacle vivant principalement en Ile-de-France proposent aussi des représentations Relax. Les aménagements proposés sont similaires et concourent au même but : permettre à chacun, avec ou sans handicap, d’avoir accès à la culture, ensemble. 

A propos de Culture Relax 

Structure ressource pionnière pour l’accessibilité à la culture des personnes avec un handicap complexe, Culture Relax accompagne les établissements culturels pour rendre leur offre accessible en inclusion. Elle déploie deux dispositifs : le réseau Ciné Relax pour l’accès au cinéma et Relax -Spectacle vivant pour l’accès aux arts de la scène. 

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 28.59
couvert
le 18/06 à 15h00
Vent
4.09 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
43 %