A Cannes, France Télévisions nous met l’eau à la bouche

Publié le 20/05/2016 - 17:02
Mis à jour le 20/05/2016 - 17:03

Un beau repas dans le quartier du Suquet pour 1 000 journalistes et le jury du festival de Cannes a délié les langues. Delphine Ernotte, présidente du groupe France Télévisions a annoncé la création de nouvelles émissions.

A Cannes pour soutenir 14 films coproduits par France Télévisions dont neuf en compétition, Delphine Ernotte, présidente du groupe public, a annoncé vendredi 20 mai 2016 de nouveaux formats de 26 minutes de comédies pour "prendre des risques". "Sur France 2 ou France 3, il y a une obligation forte en terme d'audience,en particulier sur le prime-time. Pour se libérer de ça, et prendre des risques, nous allons diversifier les genres, les formats, en travaillant sur des 26 minutes de comédies en journée, un genre extrêmement difficile", a-t-elle indiqué à l'édition cannoise du magazine professionnel Le Film Français. Évoquant par ailleurs "les incertitudes qui planent sur l'évolution de Canal +", la présidente de France Télévisions a estimé "qu'elle n'a pas assez rassuré le milieu (du cinéma et de la création audiovisuelle, ndlr) sur le fait que nous étions un élément parfaitement stable", rappelant que son groupe diffuse chaque année "500 films, acquisitions comprises".  Delphine Ernotte a aussi rappelé qu'elle est favorable à une réforme de la redevance "afin de pallier à la baisse inéluctable du nombre de téléviseurs, et par conséquent celle du financement"."Quand je demande plus de budget, c'est pour le réinjecter directement dans l'industrie audiovisuelle française", a-t-elle affirmé.

Et un aïoli pour le jury, un!

Comme le veut la tradition, le jury au grand complet présidé par George Miller, s'est offert vendredi 20 mai 2016  une parenthèse enchantée dans le quartier historique du Suquet, à Cannes, à l'ombre des platanes de la citadelle, avec vue imprenable sur la baie ensoleillée. Chaque année, la mairie de Cannes invite le jury et 1.000 journalistes à un grand déjeuner en plein air, au son des joueurs de fifres et des tambourins de l'Académie provençale de Cannes, en costumes folkloriques. Au menu: tapenade, pissaladière, aïoli de morue cuite à la vapeur et arrosée d'un filet d'huile d'olive avec ses légumes du jardin et l'indispensable oeuf dur, avant une tarte au citron et une tourte sucrée aux blettes.

 Premiers prix du cinéma positif

"La Loi du marché" de Stéphane Brizé, "Demain" de Cyril Dion et Mélanie Laurent et "Mustang" de Deniz Gamze Ergüven sont les lauréats des premiers prix du cinéma positif, une initiative de Jacques Attali, président de Positive Planet pour récompenser, chaque année à Cannes, des films "capables d'éveiller les consciences et faire évoluer les comportements". Le producteur américain Harvey Weinstein, les acteurs Emmanuelle Béart, Helen Mirren et Vincent Cassel, étaient les parrains de cette première édition. Une vente aux enchères a permis de récolter près de 1,9 million d'euros pour les actions de la Fondation Positive Planet, et notamment au Liban en faveur des réfugiés syriens.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.01
légère pluie
le 19/06 à 3h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %