À l'Elysée, ce week-end, 3e exposition du "fabriqué en France"

Publié le 29/06/2023 - 09:55
Mis à jour le 29/06/2023 - 09:42

De la tuile de châtaignier de l'Allier au robot de Belfort, en passant par un dispositif médical de Besançon et les nanomatériaux du Haut-Rhin : 124 produits seront à l'honneur à l'Elysée ce week-end pour la 3e édition de l'exposition "Fabriqué en France".

 © Présidence de la République
© Présidence de la République

L'horlogerie polynésienne, les briques de terre compressée mahoraises et la crevette bleue de Nouvelle-Calédonie notamment représenteront les outremer pour cette exposition, qui sera inaugurée vendredi par Emmanuel Macron. 124 objets, soit un peu plus d'un par département, ont été sélectionnés sur 2.452 dossiers déposés, par un jury présidé par l'animatrice de télévision Sophie Davant, où siégeaient aussi les ministres Olivia Grégoire et Roland Lescure.

L'effort de réindustrialisation avec un stand

Pour les éditions précédentes, des milliers de personnes, inscrites à l'avance, avaient visité l'exposition qui illustre selon Emmanuel Macron la politique gouvernementale en faveur de l'investissement, des relocalisations et de la souveraineté industrielles. Cette année, un accent est mis sur l'effort de réindustrialisation avec un stand "France 2030", avec les "maquettes" des objets qui seront produits sur le territoire une fois que les usines financées par le plan d'investissement France 2030 seront construites et actives: ordinateur quantique, lanceur spatial, robot maritime, avion à décollage vertical ou électrolyseur à hydrogène..

La transmission des savoirs sera aussi à l'honneur, selon l'Elysée. La mascotte du championnat du monde des "World skills", ex-Olympiades des métiers, qui aura lieu en France, à Lyon, en septembre 2024, sera dévoilée par Emmanuel Macron.

Il ne s'agit pas d'"une foire"

L'Elysée compte ainsi rappeler les actions initiées autour de la formation pour renforcer la production en France (apprentissage, réforme des lycées professionnels, mise en valeur des métiers dès la classe de 5e...). Beaucoup d'objets présentés sont liés à l'alimentation, au textile, au meuble ou à la décoration, savoir-faire traditionnels des terroirs. Mais beaucoup aussi à l'innovation et à l'environnement comme un vélo tandem en carbone de Cyfac (Indre-et-Loire), une micro-usine d'imprimante 3D, Cosmys, représentant l'Essonne, le système Marine Tech (Var) pour produire de l'eau potable à partir d'eau de mer, les cellules pour batteries automobile lithium-ion de Verkor représentant l'Isère, et le système de recyclage du sable sur les chantiers de BTP présenté par l'entreprise MS venue du Puy-de-Dôme.

L'Elysée signale qu'il "ne s'agit pas d'une foire", il n'y aura donc pas de vente sur place des objets présentés. L'entrée est gratuite, mais les inscriptions sont obligatoires sur le site elysee.fr.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.73
légère pluie
le 22/04 à 15h00
Vent
5.33 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
61 %