«Achetons français» : Mme Montel (FN) préfère rouler en voiture étrangère...

Publié le 27/12/2011 - 09:06
Mis à jour le 27/12/2011 - 19:32

Faites comme je dis, mais pas comme je fais… L’expression colle parfaitement au comportement de Sophie Montel, conseillère régionale du Front national, qui roule en Opel. Acheter une voiture étrangère n'est pas choquant en soi, sauf peut-être pour ce qui prônent sans relâche la fermeture des frontières aux produits étrangers.

dsc_3579.jpg
Sophie Montel préside le groupe des quatre conseillers du Front national au conseil régional de Franche-Comté @archives carvy
PUBLICITÉ

C’est François Bayrou qui a remis récemment sur le tapis une idée qui a toujours fait partie de la panoplie programmatique du Front national. « On est en train de crever, il faut inverser le mouvement et redonner envie d’acheter français, c’est une démarche civique », a déclaré le candidat du Modem à la présidentielle sur RTL.

Ce qui n’a pas empêché François Bayrou de monter dans la superbe Audi d'un ami juste après sa déclaration. Que dire alors de Sophie Montel qui au pays du Lion Peugeot roule au quotidien en Opel tout en se faisant le chantre de l’économie franc-comtoise avec des arguments chos du genre «fermons les frontières» ?

Quand on fait remarquer récemment à la conseillère régionale FN qu’il y a peut-être un hiatus entre son discours et ses achats, elle laisse entendre qu’il n’y a pas photo entre le rapport qualité-prix de son véhicule étranger et celui de la marque du coin…

Autre argument de Sophie Montel: les voitures françaises ne sont plus forcément fabriquées en France. Ce qui n’est pas faux. Mais on a quand même plus de chance de ne pas se mettre en porte-à-faux en achetant des marques françaises. La preuve : 41% des Citroën, 38% des Peugeot et 24% des Renault fabriquées dans le monde l'ont été en France, selon le site internet de RTL. Alors qu’à notre connaissance, aucune Opel, même haut de gamme, n’est construite dans l’Hexagone…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.52
couvert
le 17/10 à 12h00
Vent
4.986 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %

Sondage