Admission post-bac : 10.273 lycéens pré-inscrits

Publié le 06/05/2014 - 10:31
Mis à jour le 06/05/2014 - 18:19

Suite au communiqué de Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, le recteur Éric Martin communique les résultats de la première phase d’admission post-bac (APB) dans l’académie de Besançon. Sur 12.567 lycéens, 10.273 se sont pré-inscrits sur le portail d'admission post-bac (APB), dispositif national d'inscription en première année d'enseignement supérieur.

01_amphi.jpg
01_amphi.jpg
PUBLICITÉ

Les bacheliers et, depuis cette année, les étudiants en réorientation vers une première année de licence, avaient jusqu’au 20 mars pour formuler leurs vœux de préinscription dans l’enseignement supérieur sur le portail APB.

Cette année en France, 800.000 jeunes ont constitué un dossier sur APB et 762 400 candidats ont effectué au moins un vœu, afin de poursuivre leur scolarité dans l’enseignement supérieur à la rentrée prochaine (contre 710.000 en 2013, soit une augmentation de 7,4 % par rapport à 2013 et de 16,7 % en quatre ans). Cette augmentation s’explique par l’évolution de l’offre de formation présentée sur APB et par la préinscription, cette année, des étudiants de premier cycle en réorientation. S'agissant du premier vœu formulé : 

  • 47 % des jeunes choisissent l’université (licence universitaire et IUT),
  • 34,63 % les sections de techniciens supérieurs (STS), qui confirment leur attractivité,
  • 7,94 % les classe préparatoires aux grandes écoles (CPGE),
  • environ 4 % les écoles (ingénieur, commerce, architecture...) et 5% d’autres formations. 

Alors que l’université accueille 63 % d’étudiants, mais n’est choisie en premier vœu que par 47 % de candidats, Geneviève Fioraso rappelle son objectif : faire en sorte que l’orientation, et notamment l’orientation à l’université, ne soit pas un choix par défaut mais une orientation choisie vers un parcours de réussite. Elle réaffirme également la priorité portée à l’orientation des bacheliers professionnels et technologiques vers les filières STS et IUT, là où ils obtiennent les meilleurs résultats. 

10.273 lycéens ont fait un vœu sur APB pour un effectif total de 12.567

S'agissant du premier vœu formulé par les lycéens de l'académie de Besançon :

  • 44,9 % des jeunes choisissent l’université (licence universitaire et IUT),
  • 39,2 % les sections de techniciens supérieurs (STS), qui confirment leur attractivité,
  • 8,9 % les classe préparatoires aux grandes écoles (CPGE),
  • environ 2,3 % les écoles (ingénieur, commerce, architecture...). 

Les trois priorités affirmées par la loi pour l'enseignement supérieur et la recherche sont de promouvoir les études longues pour les bacheliers généraux, favoriser les poursuites d'études en IUT pour les bacheliers technologiques et en STS pour les bacheliers professionnels.

Pour chaque voie du lycée, une orientation efficiente doit permettre de répondre à la fois aux meilleures conditions de réussite des étudiants et d'atteindre les objectifs de la société de la connaissance : 50% d'une génération diplômée de l'enseignement supérieur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un étudiant s’immole à Lyon : appel au rassemblement contre la précarité devant le Crous de Besançon ce soir

Le syndicat Solidaires Etudiant.e.s lance un appel à un rassemblement national le 12 novembre 2019 devant les CROUS de toute la France suite au geste désespéré d'un étudiant en grande précarité à Lyon vendredi dernier. L'ASDE (Association Solidaires de Défense des Étudiant.e.s,) appelle donc à se rassembler devant le CROUS de la Bouloie à Besançon mardi 12 novembre à 18 heures.

Exercice dans les établissements scolaires : un parent d’élève armé d’un fusil va venir, que faire ?

Afin d’entrainer les 250 000 élèves et l’ensemble de la communauté éducative, un exercice attentat-intrusion a été déclenché ce jeudi 7 novembre 2019 à 14 h 15 dans les établissements scolaires de la région. Le scénario ? Un parent d'élève furieux armé d'un fusil annonce sa venue...

Suicide d’une directrice d’école : le SNUipp-FSU interpelle le recteur de Besançon dans une lettre ouverte

Suite au suicide de Christine Renon et à la lettre qu’elle a laissée, les syndicats FSU, UNSA-Education, FNEC-FO, SGEN-CFDT, FERC-CGT et SUD-Education ont réclamé un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) exceptionnel qui aura lieu le 6 novembre 2019. Dans le Doubs, le SNUipp-FSU s’adresse au recteur de l’académie de Besançon et à l’IA-DASEN du Doubs par une lettre ouverte…

À la recherche d’un projet ? « la boussole des jeunes », un site internet pour les 16 à 30 ans…

EMPLOI • Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.03
partiellement nuageux
le 15/11 à 18h00
Vent
0.63 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
93 %

Sondage