Affaire Cahuzac : Carrez (UMP) demande des "éclaircissements" à Moscovici

Publié le 05/04/2013 - 19:34
Mis à jour le 06/04/2013 - 09:05

Le président UMP de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Gilles Carrez, a demandé vendredi dans un courrier des "éclaircissements" au ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, sur son action dans l'affaire Cahuzac. 

 ©
©

Gilles Carrez a été destinataire, tout comme le rapporteur général du Budget, Christian Eckert (PS), et ses homologues du Sénat, de documents sur les actions entreprises par Bercy avec la Suisse afin de déterminer si oui ou non l'ex-ministre du Budget a ou avait eu un compte en Suisse.

M. Carrez avait demandé la communication de ces pièces mercredi. De cette lecture, il ressort trois questions dans un courrier en date du 5 avril. "Pourquoi la demande de renseignement du 24 janvier 2013 ne portait-elle que sur l'éventualité de l'existence d'un compte à la banque UBS, alors que l'avenant à la convention fiscale permettait d'élargir la recherche à tous les établissements bancaires ?"

"Pourquoi cette demande ne portait que sur les établissements d'UBS en Suisse, sans viser les filiales dans d'autres Etats, notamment à Singapour dont il était fait mention dans la presse? (...) Enfin, dans quelle mesure les règles de prescription applicables en droit français pouvaient-elles exclure toute demande d'information sur la période antérieure à 2006?", a-t-il ajouté, se disant dans l'attente "d'éclaircissements".

Le président UMP de la commission des Finances du Sénat, Philippe Marini, qui a également pu consulter ces pièces, avait indiqué vendredi matin qu'il allait aussi demander à Pierre Moscovici des informations "complémentaires". 

Christian Eckert avait jugé jeudi, après avoir consulté des éléments du dossier Cahuzac, les rôles de l'administration fiscale et du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, "juridiquement et moralement exempts de tout reproche".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.

La fondation Desperados commande 200 oeuvres à 4 artistes bisontins

Du 15 novembre au 12 décembre 2021, la Fondation Desperados pour l’Art Urbain reconduit son projet « Impressions partagées » pour une deuxième saison. L’opération, qui concerne Besançon du 29 novembre au 5 décembre, met en lumière le travail de quatre artistes : Justine Cadoual, Clown, Simone Découpe et Saturn, les invitant à créer une oeuvre originale, sérigraphiée en 65 exemplaires et offerts au grand public sur réservation, via le site web de la Fondation Desperados.

Restauration : le syndicat patronal des indépendants appelle à mieux contrôler le pass

Les restaurateurs qui ne contrôlent pas le pass sanitaire "mettent en danger" toute la profession "en l'exposant à une mesure de fermeture générale", s'insurge lundi le président du syndicat patronal des indépendants de l'hôtellerie restauration, face à un "rebond épidémique fulgurant" du Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.17
légères chutes de neige
le 27/11 à 9h00
Vent
4.95 m/s
Pression
993 hPa
Humidité
96 %

Sondage