Affaire Cahuzac : Carrez (UMP) demande des "éclaircissements" à Moscovici

Publié le 05/04/2013 - 19:34
Mis à jour le 06/04/2013 - 09:05

Le président UMP de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Gilles Carrez, a demandé vendredi dans un courrier des "éclaircissements" au ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, sur son action dans l'affaire Cahuzac. 

moscovici-abuser-cahuzac.jpg
©Rodho
PUBLICITÉ

Gilles Carrez a été destinataire, tout comme le rapporteur général du Budget, Christian Eckert (PS), et ses homologues du Sénat, de documents sur les actions entreprises par Bercy avec la Suisse afin de déterminer si oui ou non l’ex-ministre du Budget a ou avait eu un compte en Suisse.

M. Carrez avait demandé la communication de ces pièces mercredi. De cette lecture, il ressort trois questions dans un courrier en date du 5 avril. « Pourquoi la demande de renseignement du 24 janvier 2013 ne portait-elle que sur l’éventualité de l’existence d’un compte à la banque UBS, alors que l’avenant à la convention fiscale permettait d’élargir la recherche à tous les établissements bancaires ?« 

« Pourquoi cette demande ne portait que sur les établissements d’UBS en Suisse, sans viser les filiales dans d’autres Etats, notamment à Singapour dont il était fait mention dans la presse? (…) Enfin, dans quelle mesure les règles de prescription applicables en droit français pouvaient-elles exclure toute demande d’information sur la période antérieure à 2006? », a-t-il ajouté, se disant dans l’attente « d’éclaircissements« .

Le président UMP de la commission des Finances du Sénat, Philippe Marini, qui a également pu consulter ces pièces, avait indiqué vendredi matin qu’il allait aussi demander à Pierre Moscovici des informations « complémentaires« . 

Christian Eckert avait jugé jeudi, après avoir consulté des éléments du dossier Cahuzac, les rôles de l’administration fiscale et du ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, « juridiquement et moralement exempts de tout reproche ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.72
ciel dégagé
le 19/06 à 9h00
Vent
5.56 m/s
Pression
1011.87 hPa
Humidité
57 %

Sondage