Alain Joyandet : «J’aurais dû être footballeur professionnel…»

Publié le 05/06/2010 - 08:05
Mis à jour le 16/04/2019 - 11:23

Le Pays consacre ce samedi une page politique à la thématique football à quelques jours du Mondial. On y apprend que le secrétaire d’Etat franc-comtois a raté de peu une carrière de footballeur.

 ©
©
"J’aurais dû être footballeur professionnel", reconnaît-il quarante ans après dans les colonnes du quotidien.
 
"Son entraineur de l’époque au RCFC de Besançon (division 2) avait pourtant tout fait pour intégrer le jeune Haut-Saônois dans son équipe. Contrat dans une main, stylo de l’autre, il avait même fait le voyage à Champlitte où les parents du secrétaire d’Etat tenaient un restaurant. Rien à faire, M. Joyandet père est resté intraitable et le fils a accusé le coup sur le moment. Mais, sans rancune", peut-on lire dans Le Pays.
 
"Je ne regrette jamais rien. Je n’en veux pas à mon père, je pense même qu’il avait raison", estime aujourd’hui l’intéressé soulignant quand même "que ça aurait pu marcher". C’est vrai qu’il avait un palmarès assez fourni et une réputation d’avant-centre dangereux, souligne le journal de l'Aire urbaine.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.89
couvert
le 14/07 à 15h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
54 %