Alstom investit à Belfort pour les grosses turbines nucléaires

Publié le 12/07/2011 - 18:29
Mis à jour le 12/07/2011 - 18:29

Le groupe Alstom va investir 9 millions d’euros dans son usine de Belfort pour y fabriquer à partir de 2014 des éléments pour les turbines des plus grosses centrales nucléaires.

L’investissement consiste à acquérir la machine qui permet de fabriquer des rotors de très grande dimension (jusqu’à 19 mètres de long et 300 tonnes), a indiqué la direction du site Alstom Power de Belfort dans un communiqué.

Avec cette taille, ces rotors d’alternateurs pourront alimenter les turbines destinées aux plus grosses centrales nucléaires qui se construisent dans le monde, dont celles de réacteur EPR, a exposé une porte-parole de l’usine de Belfort.

La nouvelle machine entrera en service début 2014, soit un peu plus de deux ans après le choix de son constructeur attendu en septembre prochain, selon la porte-parole.

L’investissement, qui "accroît la compétitivité du site de Belfort, réduira de façon significative la durée de fabrication des rotors et améliorera l’ergonomie pour les opérations", ajoute la direction dans son communiqué. Alstom Power emploie 2.100 salariés à Belfort.

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.97
couvert
le 01/03 à 21h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
72 %