#AntiPass : 400 manifestants au centre-ville de Besançon

Publié le 28/11/2021 - 09:02
Mis à jour le 28/11/2021 - 17:47

Pour le 20e week-end consécutif de mobilisation, plus de 400 personnes ont  à nouveau manifesté dans les rues de Besançon. Une centaine a été verbalisée pour non port du masque en traversant le marché de Noël.

Les mêmes revendications. Alors que le gouvernement vient de durcir les conditions du Pass sanitaire face à la montée de la 5e vague, plus de 400 personnes ont défilé dans les rues du centre-ville et n'ont pas hésité à passer par le marché de Noël à Granvelle.

Les autorités indiquent que la police a donc procédé à 92 verbalisations pour non-port du masque.

20e week-end de mobilisation

En France, un total de 19.700 personnes ont manifesté ce samedi contre le pass sanitaire, pour le 20e week-end consécutif de mobilisation, selon le bilan du ministère de l'Intérieur, dont plus de 3.500 à Paris. Le ministère a recensé 155 actions sur tout le territoire, contre 158 actions et 23.000 manifestants samedi dernier.

Selon le collectif militant Le Nombre jaune, qui publie ses propres bilans avec un temps de retard, ils étaient environ 64.000 sur 201 rassemblements la semaine précédente.

Face la cinquième vague de contaminations au Covid-19, qualifiée de "fulgurante", le gouvernement a annoncé jeudi un durcissement des contraintes sans reconfinement ni couvre-feu. Il a intensifié la pression sur les non-vaccinés et ouvert le rappel de vaccination à compter de ce samedi à tous les majeurs.

A partir du 15 décembre pour les plus de 65 ans et du 15 janvier pour les 18-64 ans, la dose de rappel sera obligatoire pour que le pass sanitaire reste valide. Pour les non-vaccinés, la durée de validité des tests négatifs ouvrant droit au pass sanitaire va passer de 72 à 24 heures.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

La ville de Dijon accueillera le Téléthon 2022

François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole, représenté par Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, en présence de Stéphanie VacherotT, conseillère municipale déléguée en charge du handicap et de l’inclusion, et Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’association AMF-Téléthon, a lancé lundi 14 novembre 2022 la mobilisation dijonnaise pour l’édition 2022 du Téléthon.

Doubs : deux " vendredis de la santé ", pilotés par l’ARS, se tiendront à Besançon et Pontarlier

Médecin traitant, continuité des soins, attractivité des métiers de la santé, prévention : autant de mots-clés évoquant les grands enjeux de la santé aujourd’hui pour les Français. Des défis qui sont aussi les points de départ d'une réflexion voulue par le président de la République dans le cadre du Conseil national de la refondation en santé. Ce CNR Santé ouvre une vaste concertation au plus près du terrain dans toutes les régions. En Bourgogne-Franche-Comté, elle se tient à partir du 18 novembre et jusqu’au 9 décembre.

Crise " sans précédent " au CHU de Besançon : le Collectif de défense de la santé du Doubs tire la sonnette d’alarme

Dans un communiqué du 13 novembre 2022, le CoDéS 25, Collectif de défense de la santé du Doubs, alerte la population et les pouvoirs publics sur "l’état de crise sans précédent" que subit le CHU de Besançon. Il affirme par la même occasion rejoindre l’appel lancé par Laurent Thinès, neurochirurgien et chef de service en Neurochirurgie et chirurgie de la douleur et du rachis au CHU de Besançon, membre des collectifs inter-hôpitaux, à "un sursaut citoyen pour ne pas accepter l’agonie du système de santé en France".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.2
légère pluie
le 28/11 à 12h00
Vent
5.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
96 %