Doubs : masque et Pass sanitaire obligatoires dans les marchés de Noël

Publié le 25/11/2021 - 17:41
Mis à jour le 25/11/2021 - 17:52

Après les annonces d’Olivier Véran à la mi-journée pour freiner la circulation du virus, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet a décidé de renforcer l’obligation de port du masque en prenant un arrêté incluant les zones extérieures densément fréquentées sur l’ensemble des communes du département.

Jean-François Colombet © Hélène Loget
Jean-François Colombet © Hélène Loget

En raison de l'évolution de l'épidémie dans le Doubs et après concertations avec les élus concernés, le préfet du Doubs a pris la décision de renforcer l’obligation de port du masque. Il appelle en outre à respecter strictement les nouvelles mesures ainsi que les gestes barrières.

Masque obligatoire dans les secteurs denses

Dès ce samedi 27 novembre et jusqu’au 31 décembre 2021, le port du masque sera donc obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus circulant à pied - à l’exception des personnes pratiquant une activité sportive - en particulier dans les centres-villes et au cœur des événements festifs de cette fin d’année, comme les marchés de Noël et autres rassemblements.

"Cette mesure ne s’applique pas aux personnes se déplaçant en cycles, tricycles, quadricycles ou engin de déplacement personnel motorisé ou non roulant, ni aux deux-roues ou engins motorisés" indique la préfecture du Doubs dans un communiqué.

Pass sanitaire

Par ailleurs, s'il est possible de mettre physiquement  en place un contrôle à différents accès, le Pass sanitaire sera également rendu obligatoire dans les marchés de Noël.

Contrôles renforcés

"Les lieux de restauration fermés au sein des marchés de Noël doivent également donner lieu au contrôle du passe sanitaire". Le préfet a donné des instructions en ce sens pour que les établissements soumis au passe sanitaire soient contrôlés par les services de Police et de Gendarmerie.

Enfin, concernant la campagne de rappel vaccinal, le dimensionnement des dispositifs de vaccination sera adapté à l’augmentation probable de leur fréquentation en raison du rappel pour tous les adultes de 18 ans et plus ayant reçu une deuxième injection du vaccin depuis cinq mois.

Info +

Afin de freiner l’importante propagation du virus en cours, le gouvernement a annoncé mesures générales applicables sur tout le territoire national

  • ouverture à tous les adultes, dès ce samedi, du rappel vaccinal dès cinq mois après la deuxième injection,
  • obligation du port du masque en intérieur dans tous les ERP, y compris ceux soumis au Pass sanitaire.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Médecin généraliste : vers une consultation à 30 euros sous conditions

L’Assurance maladie a ouvert jeudi 8 février 2024 la voie à une hausse à 30 euros de la consultation des médecins généralistes, lors des négociations tarifaires avec les syndicats de praticiens libéraux, tout en exigeant en retour des "évolutions en faveur de l’amélioration de la santé de la population".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.02
pluie modérée
le 26/02 à 3h00
Vent
4.89 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
88 %