Aremis-Lure, un futur parc industriel

Publié le 13/02/2011 - 19:05
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:30

PUBLICITÉ

Le projet dénommé Aremis-Lure est au cœur du  pôle de compétitivité « véhicule du futur ». Porté par Conseil Général de la Haute-Saône, la Communauté de Communes du Pays de Lure et la chambre de commerce du département, le site d’une surface de 240 hectares devrait accueillir une plate-forme vouée à l’innovation afin de tester des systèmes intelligents de conduite ou bien encore le moteur à hydrogène. Une partie des 3 km de piste devrait être utilisée en piste d’essai pour tester l’interaction entre le véhicule et son environnement. Certains bâtiments seront réhabilités, d’autres seront construits en fonction des besoins des industriels.

Syma, le syndicat mixte créé pour gérer Arémis-Lure compte donc attirer des entreprises innovantes, de la PME aux grandes sociétés afin  de générer des emplois. Des contacts ont déjà été pris avec des chercheurs d’Alsace et de Franche-Comté, mais aussi de Suisse et d’Allemagne pour définir avec plus de précision l’orientation précise de cette plate-forme.

Concrètement, le futur parc industriel devrait accueillir cette plate-forme d’expérimentation, mais aussi un centre d’essais sur route pour la formation à la sécurité routière et à l’écoconduite et le centre de formation du service départemental d’incendie et de secours de Haute-Saône. En parallèle, une centrale photovoltaïque de 30 ha générera sur deux secteurs distincts une puissance de 10 mégawatts. L’objectif est de créer au moins autant d’électricité que les besoins en énergie du site. Arémis-Lure accueillera dans un premier temps un village d’entreprises avec des services mutualisés comme un secrétariat, un pôle informatique, etc.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.9
peu nuageux
le 18/09 à 0h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1021.12 hPa
Humidité
74 %

Sondage