Artiste associé à la Rodia : "un accélérateur de projet"

Publié le 27/11/2013 - 17:28
Mis à jour le 28/11/2013 - 10:07

L'année d'"artiste associé" à La Rodia de Sylvain Bombled s'achèvera ce jeudi 28 novembre lors du concert de restitution avec son projet Mayerling. Nous l'avons rencontré pendant sa résidence, ainsi que son acolyte, Boris Magnin, qui fait désormais partie intégrante du projet dans un style "electro pop ambiante" selon leurs termes. Parti d'une seule personne, le projet Mayerling devient finalement un duo... Rencontres...

dsc_4145.jpg
Mayerling : Sylvain Bombled et Boris Magnin ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Que vous a apporté le statut d' »artiste associé » le temps d’une année à La Rodia ?

Sylvain Bombled : « Ca a été surtout l’opportunité de travailler pendant un an dans de bonnes conditions : avoir accès à des techniciens et avoir du matériel à disposition pour pouvoir faire aboutir un projet musical qui aurait, sans ce dispositif, mis beaucoup plus de temps à aboutir. Cette année a été un accélerateur de projet pour moi. »

Au départ, vous êtes seul à être artiste associé, finalement, vous ressortez de cette année accompagné de Boris Magnin. Comment s’est faite cette rencontre ?

S.B : « C’est vrai qu’à la base, Mayerling était un projet que je voulais faire évoluer seul parce que je le travaillais chez moi etc. En parallèle, je jouais à l’époque dans le groupe Robespierre avec entre autres, Boris et avant même de jouer ensemble dans ce groupe-là, on avait le projet de jouer ensemble. Tous les deux, on a pas mal de points communs musicaux et c’était presque une évidence de se retrouver sur le projet Mayerling. Le fait de bien se connaître nous a permis de savoir rapidement quelle direction prendre. Aujourd’hui, Boris fait partie intégrante de Mayerling, c’est un duo. »

Boris Magnin, quelle est votre place au sein de Mayerling ?

Boris Magnin : « D’abord, je joue du clavier et de la guitare. Ensuite, j’ai toujours composé des morceaux très construits avec des couplets et des refrains donc là, ce qui a été intéressant, c’est que Sylvain m’a amené à faire de la musique beaucoup plus improvisée, où on se lâche, on laisse passer l’émotion, où on cherche etc. »

Pouvez-vous nous dévoiler quelques surprises pour cette restitution ?

S.B : « Ce que j’avais envie de faire pour clôturer cette année, c’est faire participer des gens qui provenaient de la musique improvisée, expérimentale où on peut se lâcher complètement et la musique d’un autre univers, qui est un plus construite. Les artistes qui viendront se greffer lors de la restitution sont Frédéric Boudot (ex-Generic) à la basse et Jean-François Pauvros à la guitare. Ces deux personnes sont vraiment été importantes pour moi et c’était évident de proposer une formule finie de mon année d' »artiste associé » avec ces personnes-là.

Pour le côté un peu plus imagé et pour donner une autre dimension à Mayerling, il y aura une projection d’images et une danseuse, Christelle Pinet. Ce sera donc une formule « extended » avec des invités qu’on voudrait réunir à dans l’avenir si l’occasion se présente. »

Vos projets ?

S.B : « On va continuer à proposer Mayerling en formule duo pour jouer et promouvoir notre projet un peu partout. »

Sylvain Bombled passe le flambeau à Pierre-André Pernin, l’artiste associé à La Rodia 2014 (voir article lié).

  • Concert de restitution jeudi 28 novembre 2013
  • A La Rodia, 4 Avenue de Chardonnet, 25000 Besançon
  • Réservez vos places en ligne
  • L’album de Mayerling, « Cut up » est en libre écoute au forum : 1 album acheté = 1 place offerte
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

Du 9 novembre 2019 au 2 mars 2020, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon présente "Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher", une exposition qui invite à la rêverie. L'occasion de célébrer le premier anniversaire de la réouverture du musée...

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Beaucoup de sorties ciné sont prévues pour ce mois d'octobre 2019 dans les Mégarama Beaux-Arts et Ecole-Valentin ! Avec évidemment, comme de ce mois d'Halloween, le "Joker", qui met en scène Joaquin Phoenix et que beaucoup attendent ! Mais aussi de l'animation avec Abominable ou Shaun le Mouton, des films français comme Hors-Norme ou Les Municipaux, et plein d'autres !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.5
nuageux
le 16/10 à 21h00
Vent
2.955 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
50 %

Sondage