AMF : les maires prêts à accueillir des réfugiés « sans distinction d’origine ou de religion »

Publié le 10/09/2015 - 09:53
Mis à jour le 10/09/2015 - 13:57

A l’occasion d’une réunion extraordinaire des maires de grandes villes, portant sur l’accueil des réfugiés ce mercredi 9 septembre 2015 à l’Assemblée nationale, les élus ont décidé de prendre leur "juste part à l'accueil des réfugiés, sans distinction d'origine ou de religion".

logo_amf__jpeg_haute_def_couleur.jpg
logo_amf__jpeg_haute_def_couleur.jpg
PUBLICITÉ

Dans la résolution adoptée, les maires de France accueillerons des réfugiés « dans le cadre d’un plan national, cohérent avec les orientations européennes qu’il revient à l’Etat d’élaborer et de coordonner ». 

D’ailleurs, ils seront présents à la réunion du samedi 12 septembre organisée par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur.

Les maires attendent de l’Etat, « des réponses concrètes sur les conditions d’accueil des 24 000 nouveaux réfugiés et des moyens pour leur accompagnement dans la durée. Ce plan national devra prévoir un effort équilibré territorialement et prendre en compte les situations locales spécifiques à chaque commune. Ainsi, l’engagement volontaire des maires s’inscrira dans une vraie solidarité nationale, en dialogue avec l’Etat. » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.72
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage