Auchan Retail France annonce la suppression de 1.475 postes

Publié le 09/09/2020 - 11:58
Mis à jour le 09/09/2020 - 11:58

La direction du distributeur Auchan Retail France a annoncé ce mercredi 9 septembre 2020 un plan qui prévoit la suppression de 1.475 postes, pour "adapter" "son organisation aux nouvelles attentes des consommateurs et des citoyens".

© google street view ©
© google street view ©

"Ce projet aboutirait à la suppression nette de 1.088 emplois actuellement occupés (1.475 postes seraient supprimés, dont 10 vacants, et 377 postes seraient créés)", écrit-elle dans un communiqué, alors qu'un comité social et économique extraordinaire se tient à Hem près de Lille depuis mardi.

Pour "passer à la deuxième phase de son plan de transformation", le groupe s'appuie "sur l'adaptation de l'organisation des hypermarchés, de la chaîne marchandise et du service après-vente" et sur "la proximité digitale, axe qui pourrait permettre la création de 600 postes environ."

L'entreprise veut "doubler le chiffre d'affaires alimentaire en commerce digital" d'ici 2022 et entend "instaurer un pilotage unifié de la chaîne de marchandise, du fournisseur jusqu'au client", "accélérer la digitalisation de l'offre Auchan et des parcours de courses des clients" et "mutualiser les métiers supports en hypermarché". "

  • Le métier d'hôte et d'hôtesse de caisse n'est pas concerné par des suppressions d'emploi", souligne-t-elle.

L'entreprise veut en outre fermer l'atelier de découpe de viande de Lieusaint (Seine-et-Marne), qui emploie 57 personnes. "La digitalisation du service après-vente permettrait de renforcer l'autonomie du client dans la prise en charge et de répondre au recul du marché de l'électronique grand public qui a entraîné la baisse d'activité du SAV de 45 % en 10 ans", avance Auchan Retail France, ce qui "entraînerait la fermeture de 9 des 11 centres de réparation (ceux d'Aubagne et Trappes seraient conservés) et la suppression des accueils SAV en hypermarché".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chômage en Bourgogne-Franche-Comté : baisse du nombre de demandeurs d’emploi de 3,1 % sur un an

La Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) et la préfecture de la Région Bourgogne Franche-Comté ont publié les derniers chiffres du chômage au deuxième trimestre 2021. On constate une baisse du nombre de demandeurs d'emploi dans les catégories A, B et C de 2,3 % sur le trimestre et de 3,1% sur un an.

Installation de l’OVI à Dijon : « une victoire collective » pour Marie-Guite Dufay

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, se réjouit que Dijon soit retenue pour accueillir le siège de l’Organisation internationale de la vigne et du vin. Cette décision a été officialisée ce lundi 25 octobre 2021 en présence du secrétaire d'État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

SIS recherche un agent de sécurité (H/F)

OFFRE D'EMPLOI • Entreprise spécialisée dans la production d’articles de maroquinerie, SIS apporte son savoir-faire et son expertise du travail du cuir à ses clients partenaires, présents sur les secteurs de la maroquinerie et de l’horlogerie. L’entreprise familiale a vu son effectif passé de 300 à 1 000 collaborateurs en 9 années, pour un CA de 60 millions d’euros.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.05
peu nuageux
le 28/10 à 12h00
Vent
0.91 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
10 %

Sondage