Tarifs en hausse, dérèglementation du secteur de l'énergie... Les salariés d'EDF ne décolèrent pas

Publié le 18/02/2016 - 16:38
Mis à jour le 19/02/2016 - 10:58

Suite à un appel national, plus d’une centaine de salariés d’EDF ont manifesté devant la permanence du député du Doubs Eric Alauzet ce jeudi 18 février 2016 à Besançon notamment contre la suppression de 4 500 emplois d’ici 2018 en France ainsi que la déréglementation du secteur de l’énergie. 

Cinq députés du Doubs (Dole, Lons-le-Saunier, Pontarlier, Saint-Claude et Besançon) ont eu droit ce jeudi matin a une mobilisation de salariés d'EDF pour dénoncer les plans sociaux de l'entreprise, tenter de communiquer leurs demandes, revendications pour qu'à leur tour, ils puissent faire passer leur message à l'Assemblée nationale. 

Ils étaient 150 salariés ce matin à la permanence du député écologiste à Besançon. 

"La déréglementation du secteur de l'énergie en France depuis 15 ans demandée par l'Europe et appliquée avec zèle par nos gouvernements successifs a eu des conséquences multiples" a déclaré Jean-Christophe Jacottot, secrétaire général CGT Energie Franche-Comté devant Eric Alauzet. 

Les salariés dénoncent notamment :

  • "l'augmentation importante des tarifs de l'énergie (+60% pour le gaz et environ +40% pour l'électricité) nuisant gravement à la trésorerie des entreprises, notamment les TPE, PME-PMI, leur capacité d'investissement et création d'emploi pour lutter contre le chômage".
  • "La suppression de la totalité des accueils physiques d'ENGIE (ex GDF Suez) et baisse drastique du nombre d'accueil physique pour EDF."
  • "La baisse des investissements sur le réseau et amoindrissement du service rendu aux usagés". 

Jean-Christophe Jacottot évoque également la ponction de plus 20 milliards de dividendes sur les comptes d'EDF et ENGIE en moins de 10 ans : "On ne peut pas savoir ça sans réagir !" nous confie-t-il. 

"Une aberration totale" chez les salariés vient également de l'ouverture à la concurrence dans les concessions hydrauliques. "La France est un des seuls pays à suivre cette directive européenne et EDF ne pourrait pas participer à cette mise en concurrence". Une mise en demeure de l’Europe interdirait à EDF de reprendre ?les concessions des barrages hydrauliques selon une information datant d'octobre 2015.

Un rendez-vous devrait être organisé entre le député écologiste et une délégation ces prochaines semaines. "Il a entendu, pris note, nous lui avons remis notre déclaration, il semble intéressé" conclut le secrétaire de la CGT.

Lire la déclaration des salariés à Eric Alauzet ci-dessous :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.48
légère pluie
le 23/06 à 15h00
Vent
4.43 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
70 %