Auto-entrepreneurs : "Il n'y a pas de cacophonie" gouvernementale pour Moscovici

Publié le 03/06/2013 - 11:28
Mis à jour le 03/06/2013 - 18:19

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a assuré ce lundi 3 juin 2013 sur France Info qu'il n'y avait "pas de cacophonie" gouvernementale sur la réforme du statut d'auto-entrepreneur, après des déclarations contradictoires ces derniers jours du chef du gouvernement et de la ministre de l'Artisanat Sylvia Pinel. Il a indiqué que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault trancherait le dossier d'ici la fin juin.

©roman ©
©roman ©

Ayrault vs Pinel

Selon Pierre Moscovici, à l'issue d'une phase de consultation menée par Mme Pinel, "les arbitrages seront rendus par le Premier ministre d'ici quelques jours, je pense dans la deuxième partie du mois de juin ou aux alentours de la mi-juin".

Chargée de piloter la réforme de ce statut qui permet de créer de façon simple et rapide une entreprise avec un régime fiscal avantageux, Mme Pinel a pris dimanche le contre-pied du Premier ministre en annonçant son intention d'étendre la limitation dans le temps de ce statut au-delà du seul secteur du bâtiment. M. Ayrault avait assuré deux jours plus tôt que seul ce secteur serait concerné.

L'idée de limiter le régime à une période "de un à cinq ans" a suscité l'ire de l'Union des auto-entrepreneurs (UAE) et de la Fédération des auto-entrepreneurs (Fedae), autoproclamés "Poussins" en écho à la fronde de patrons plus aguerris rassemblés fin 2012 sous la bannière des "Pigeons".

"Le gouvernement n'a aucune intention de remettre en cause" le statut d'auto-entrepreneur, a fait valoir Pierre Moscovici, soulignant que ce statut "a pu connaître ici où là certains excès, certaines dérives, connaître certains problèmes". "L'idée c'est de maintenir un environnement favorable tout en corrigeant ce qui a pu ne pas fonctionner", a-t-il expliqué.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.74
couvert
le 27/07 à 6h00
Vent
0.43 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage