Avance Diffusion en liquidation judiciaire

Publié le 04/04/2014 - 07:59
Mis à jour le 04/04/2014 - 08:36

La société Avance Diffusion au Creusot (Saône-et-Loire), qui s'était fait connaître pour avoir fourni récemment les pulls des moniteurs de ski français, a été placée jeudi en liquidation judiciaire, selon son dirigeant, François Gadrey. Les repreneurs potentiels ont jusqu'au 15 mai pour se manifester.

 ©
©

textile ski

Dans un contexte économique déjà dégradé, les difficultés financières de l'entreprise ont été précipitées en raison, a expliqué le PDG, de "la faillite d'un des principaux fournisseurs du pôle sport d'Avance Diffusion sur la saison 2011/12". Cette faillite a généré des "retards de livraison" et une "baisse très nette de chiffres d'affaires du pôle sport la saison 2012/13", a-t-il ajouté.

"Dans le même temps, la société avait considérablement investi pour le développement de ses marques de skiwear. Il s'est donc produit un effet de ciseau : des charges en hausse pour un chiffre d'affaires en baisse", a poursuivi le chef d'entreprise.

Avance Diffusion, qui fabrique du prêt-à-porter ainsi que des vêtements pour le ski, exploite plusieurs marques dont Degré7 et Duvillard. Le groupe, qui emploie 130 personnes, avait racheté en 2011 les ateliers Clayeux de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), qui figurent parmi les derniers ateliers de tricotage en France.

 La société s'était fait connaître pour avoir travaillé pendant six ans avec l'École du ski français, en fournissant notamment les pulls rouges des moniteurs de ski. Ce marché avait pris fin en mars. "La fin du partenariat avec l'École du ski français n'a joué aucun rôle dans les difficultés qui conduisent aujourd'hui à la liquidation", a assuré M. Gadrey.

 (Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

L’entreprise Sophysa prévoit un nouveau bâtiment de 5.700 m2 d’ici 2022 à Temis

Spécialisée en valves neurologiques et en systèmes de monitoring de la pression intracrânienne, l'entreprise est installée depuis 2007 sur le site de Temis à Besançon. Cette dernière a prévue de s'agrandir avec la construction d'un second bâtiment de 5.700 m2, apprend-on ce mois de janvier 2021. Objectif ? "Tripler la capacité de production", selon Philippe Nègre, dirigeant de Sophysa.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.78
nuageux
le 22/01 à 12h00
Vent
5.42 m/s
Pression
993 hPa
Humidité
88 %

Sondage